Que faire face à la peur de la dictature ?

Bonjour à tous !

Voici un petit moment que je ne suis pas venue partager côté blog. Mais l’envie revient. A force d’observer le monde, et ses ondulations du moment, depuis ma fenêtre française, je vois se dessiner des arabesques, comme un design collectif, dans le brouhaha ambiant du moment. Petit partage donc, sur l’énergie collective et les peurs liées à la « dictature ».

Pas besoin d’aller bien loin pour voir le thème du fascisme et la peur de la montée d’une forme de dictature : il se reflète actuellement partout. En fait, ce que nous voyons ce sont diverses choses qui tournent autour de ce thème central :

Lire la suite

Le cadeau de l’écureuil

ecureuilBonjour à tous !

Petit partage en vidéo aujourd’hui… Quand la nature s’invite dans ta séance et que les animaux s’en mêlent : plein de sagesse à infuser !

Bonne découverte.

Gaëlle

http://www.gaelleberny-magnetisme.com

 


B39FFDC4-B176-45AC-8161-264F5F9E5D68Praticienne en médecines douces, je travaille en soins énergétiques holistiques à distance (pour les personnes, les animaux, et les lieux). Retrouvez-moi sur mon blog « Fortifiez vos ailes », et sur mon site professionnel : http://www.gaelleberny-magnetisme.com/

 

photo : https://www.pinterest.fr/pin/473511348323437817/

 

Pourquoi honorer nos pratiques spirituelles ?

Beautiful mature woman in yoga pose baddhakonasana.Il y a toute une part du cheminement personnel qui a tendance a être facilement raillé. Faire du yoga c’est l’opportunité d’exhiber ton legging moulant à fleurs. Et méditer c’est cool, même si tu sais pas trop ce que tu fous là sur ton coussin. Mais ça fait classe dans les conversations. Genre « tu prends soin de toi ».

Mais il y a un moment phare, sur le chemin, où tout cela cesse subitement d’être dérisoire. Ou au contraire, ou nous réalisons que nous avons un peu sous-estimé l’importance de pratiquer correctement, véritablement. Ce moment clé, c’est celui où nous plongeons.

Lire la suite

Mets ta maison intérieure en ordre

cozynessMets ta maison intérieure en ordre.

Voilà en substance, ce que j’ai appris de la nature au fil de ce voyage. Nous naissons tous avec un potentiel fabuleux. Un corps, de chair, mais avant tout de vibrations. Une merveille du vivant, de la haute technologie, lovée entre le spectre du visible et celui du non-visible. Un corps visible à nos yeux d’hommes et une partie non-visible, enveloppant le corps de chair d’une aura ronde, finement structurée, parfaitement prévue pour une vie adaptée à cette Terre, à ses écosystèmes de vie.

Lire la suite

D’essais en trouvailles : la voie de la nature

J’ai essayé les médocs. Dans un monde qui traite frénétiquement les symptômes, j’ai grandi, apprenant à étouffer le mal, comme tous les autres. Caressée dans le sens du poil quand j’endormais le visible, félicitée de recourir ainsi au « rétablissement de ma santé », je suivais, confiante, la route des médecins et de leur cohorte d’injonctions péremptoires. Et puis, j’ai reculé d’un pas. Un peu délaissé les routes des affirmatifs sûrs de leur science, quand mon murmure intérieur s’est levé.

J’ai essayé le brouillard mental. Trop de tout quand tu nais môme hypersensible, et voilà que tu navigues entre endormir tes sens, noyer ce que tu perçois d’un monde adulte dément, et percevoir plus fort, plus loin, pour chercher une réponse à toute cette aberration. Le brouillard m’a sans doute sauvée à une époque précoce. Compagnon des impuissants il est une réponse satisfaisante quand il préserve l’entendement, protège le psychisme aussi. Le mien va bien. Mon brouillard a désormais perdu de son utilité.

Lire la suite

Confinement – jour 41 – Les câlins sont notre avenir

thé-aubeBonjour à tous !

Bientôt 7 semaines de confinement achevées. Où en sommes-nous ? Qu’avons-nous appris de ces 7 longues semaines de temps à l’arrêt, ou exercé différemment, depuis chez soi ?

Je vois ici ou là le réel se frayer un chemin. Le monde d’après ne sera pas. Pas aussi vite qu’on le voudrait. Nous prenons collectivement conscience du niveau serré d’intrications malsaines de « l’ancien monde ». Et déjà, l’ancien monde nous rappelle au travail, de peur que nous prenions goût à cette pause « imméritée ».

Lire la suite

Confinement – jour 25 – L’art du « kintsugi » appliqué à l’humain

nothing-but-thievesSalut les amis !

Un blog un peu spécial aujourd’hui, comme une métaphore filée, autour d’un même thème. Une invitation à découvrir le Kintsugi des japonais sous un nouvel angle, une proposition d’exercice créatif à réaliser chez vous (appelez vos enfants !) et une petite vidéo en mode « autoportrait recollé ».

Autant vous prévenir de suite : prenez le temps, pour entamer cette promenade… Il vous en faudra un peu, ces trois contenus composent un plongeon immersif dans le thème du jour. Bonne balade !

Gaëlle

***

Lire la suite

Confinement – jour 23 – les bourrelets du mental

husky-laisseSalut les amis !

Je reprends mon fil rouge, déroulant tranquillement ma pelote du moment, d’un article à l’autre. Aujourd’hui, je viens vous parler de bourrelets. Nan, promis je ne vous causerai pas « avoir la forme en maillot d’ici l’été », ni même « espérer rentrer encore dans votre pantalon fétiche après le confinement » ! Haha ! Les « bourrelets à ne pas trop montrer », c’est l’image symbolique que j’ai reçue pour inspirer cet article… Et ça me parle grave ! Laissez-moi vous raconter un peu de quoi je cause. Je reste sur mon sujet du moment : confinement = des aspects cachés anciens en chacun remontent à la surface, et il s’agit de savoir comment gérer cela…

Lire la suite