Message des éléphants à l’humanité – 24/06/19

elephantsMessage des éléphants à l’humanité et à ceux qui communiquent avec le monde animal :

« Nous, peuple des éléphants, ressentons actuellement le besoin de nous préparer à partir. Nous ne sommes pas encore concernés en tant qu’espèce par une extinction, mais au vu de ce que nous sentons et observons, cela pourrait advenir. Cette possibilité de futur tend même à croître, dans la mesure où l’humanité ne parvient pas encore à modifier massivement son rapport aux animaux et au vivant sur cette planète. La destruction gagne encore du terrain, jour après jour. Et les animaux reculent, malgré une forte croissance depuis quelques années de la motivation de groupes d’humains à changer le rapport aux animaux en profondeur. Ce qui manque actuellement, c’est « l’effet de masse ».

Nous souhaitons nous préparer au départ, car nous avons des éléments à transmettre avant que, peut-être, les éléphants n’existent plus sous cette forme que vous connaissez. Nous, en tant qu’espèce, sommes des gardiens multimillénaires de l’information et de la mémoire, des éléphants, des hommes et des rapports entre les deux espèces, ainsi que de la terre, et du sol (leurs évolutions). Nous conservons en nous nombre de savoirs ésotériques précieux et nous ne voulons pas perdre cela car cela pourrait être utile. Au vivant, aux hommes, et à ceux qui dialoguent avec le monde animal, ou favorisent la guérison d’autres êtres avec son aide.

Nous allons donc transférer, dans des lieux dispersés sur le globe, notre mémoire dans des sortes de « points d’informations éthériques », rattachés à des lieux. Nous avons choisi de fragmenter cette mémoire, pour faciliter sa récupération sans surcharge si un être vivant venait méditer ou séjourner dans de tels lieux hautement encodés en information vibratoire.

Pour l’heure, nous, les éléphants, conservons la mémoire en nous aussi. Nous demeurons le relais de ceux qui aurons à bénéficier de notre aide. Mais demain, si nous disparaissions, la mémoire des éléphants vous serait toujours accessible et vos méditations vous conduiraient vers ces lieux éthériques, psychiquement, où vous trouveriez ce qui serait utile à votre besoin.

Nous voulions partager avec vous cette information, nous qui vivons dans un temps plus ralenti que le vôtre, dans un espace du cœur ouvert que vous ne connaissez que très peu, parce qu’elle vous montre comment la nature agit, actuellement, sur la Terre, aux côtés des hommes. Comment elle s’adapte, tout en éprouvant une infinie tristesse devant tant de destructions aveugles et devant tant d’endormissement collectif.

Vous n’avez rien à faire d’un message de cet ordre, si ce n’est le laisser se déposer en vous. Et peut-être le faire suivre à celles et ceux qui pourraient en avoir besoin, parce qu’ils œuvrent avec le monde animal.

Nous cheminons à vos côtés, en frères et sœurs, depuis longtemps. Nous sommes là encore. Et nous œuvrons pour vous, pour demain, dans un profond respect pour cette riche mémoire dont nous sommes dépositaires. Puisse tout ceci favoriser la résilience du monde des hommes et le ramener dans l’espace sacré du vivant, années après années. »

(Message retranscrit par Gaëlle Berny, le 24 juin 2019 – http://www.gaelleberny-magnetisme.com)

 


B39FFDC4-B176-45AC-8161-264F5F9E5D68Praticienne en médecines douces, je travaille en soins énergétiques holistiques avec les intelligences de la Nature (pour les personnes, les animaux, et les lieux). Retrouvez-moi sur mon blog « Fortifiez vos ailes », sur mon site professionnel : http://www.gaelleberny-magnetisme.com/ et également sur le site du programme Tourne-Soleil : http://www.tourne-soleil.com


La méditation pour les buses…

 

Prenez soin de vous, infiniment.

Gaëlle


B39FFDC4-B176-45AC-8161-264F5F9E5D68Praticienne en médecines douces, je travaille en soins énergétiques holistiques avec les intelligences de la Nature (pour les personnes, les animaux, et les lieux). Retrouvez-moi sur mon blog « Fortifiez vos ailes », sur mon site professionnel : http://www.gaelleberny-magnetisme.com/ et également sur le site du programme Tourne-Soleil : http://www.tourne-soleil.com


 

Cheminement intérieur : mets le Yi King dans ta vie !

 

Prenez soin de vous, infiniment.

Gaëlle


B39FFDC4-B176-45AC-8161-264F5F9E5D68Praticienne en médecines douces, je travaille en soins énergétiques holistiques avec les intelligences de la Nature (pour les personnes, les animaux, et les lieux). Retrouvez-moi sur mon blog « Fortifiez vos ailes », sur mon site professionnel : http://www.gaelleberny-magnetisme.com/ et également sur le site du programme Tourne-Soleil : http://www.tourne-soleil.com


 

Adversités.

Ce blog s’est formé ce matin, à mesure que j’effectuais mes trois rendez-vous clients de la matinée. Une chose m’a sauté aux yeux. Je n’en parle jamais sur ce blog, parce que j’ai appris au fil des années de pratique à taire bien des aspects de mon travail de magnétiseur. Surtout ceux qui génèrent de la peur ou de l’inquiétude. A quoi bon… Autant faire ce qu’il y a à faire, et rendre le geste au silence. L’apaisement fait le reste, ensuite. Et l’esprit est souvent bien moins troublé de ne pas savoir.

Pourtant, cette fois, j’ai senti l’élan pour évoquer ici un des aspects cachés du monde énergétique qui dort en chacun de nous. Parce que parfois, ce truc nous fait prendre les pieds dans le tapis. Et je suis obligée, en clientèle, de rétablir la vision juste de mon client, en lui expliquant les sous-jacents.

Mais je ne vais pas tourner autour du pot plus longtemps. Venez avec moi : on va se faire une petite plongée douce dans les coursives de votre histoire vibratoire.

Lire la suite

Des ponts vibratoires

chemin-natureAujourd’hui, je voudrais vous parler des ponts.

Ça manque un peu, dans certaines circonstances, les ponts. Entre deux rives, entre deux territoires distants, entre deux civilisations, entre deux êtres. L’utilité d’un pont c’est l’évidence : ça relie, ça tricote du passage, dans un sens et dans l’autre. C’est le lieu où s’estompent les frontières.

Dans ma pratique d’énergéticienne, les ponts sont de grands trésors. Je veux parler des ponts vibratoires. J’y recours tous les jours, durant mes soins pour ceux qui viennent me consulter. Ma spécialité ? Les ponts vibratoires avec des aspects du vivant présents dans la nature. Et plus particulièrement avec les cristaux, qui sont à mes yeux de grands amis.

A quoi sert un pont vibratoire ? A aller chercher la solution la plus parfaite qui soit pour vous, quand vous en avez besoin. Les cristaux notamment sont de grands pourvoyeurs de fréquences hautement guérisseuses, qui, couplées durant quelques minutes ciblées à votre propre énergie, peuvent opérer de mini-miracles. Ils font exploser vos chaînes tenaces, avec délicatesse, ils dissolvent vos peurs et schémas limitants, ils savent vous emmener psychiquement vers de plus beaux jardins mentaux tandis que la nature et moi-même opérons des tâches plus ingrates dans la structure de votre aura… Les plantes, quant à elles, offrent également leurs bienfaits quand on les sollicite à l’aide d’un pont vibratoire : elles apaisent, stimulent, régulent… Une vraie pharmacopée invisible et généreuse. Disponible 24h sur 24.

Lorsque vous sollicitez un pont avec le vivant, allez dans votre cœur. Il ne s’agit pas d’un pont genre « lien », comme un trait d’union. Ne le voyez pas comme cela. Vous seriez légèrement à côté de la plaque. Légèrement. Allez dans votre cœur, et imaginez dans votre cœur ce qui vous aiderait le plus, dans la nature, à cet instant. Et laissez venir l’image… Un cristal, une plante… Ou encore l’océan, la terre, le vent… Puis, demandez l’ouverture d’un pont vibratoire, pour vous aider. Et laissez faire. Ce pont consiste en une expansion de votre propre énergie vitale, couplée à l’énergie de l’élément auquel vous faites appel. Puis, écoutez. Savourez doucement les prochaines minutes.

Sachez que les ponts avec la nature se referment d’eux-mêmes, au bout de quelques minutes, généralement, car le vivant œuvre dans l’amour et peut sentir quand cela est assez pour vous. Trop, ce n’est pas bon. Peu de gens sont vraiment prêts à naviguer H24 dans de hautes fréquences. Vos différents systèmes doivent s’accoutumer à cela. Mais une fois de temps en temps, je vous invite à faire l’expérience. Puis plus régulièrement, si vous avez le feeling.

C’est une belle manière de refaire corps avec le vivant, au niveau où lui et nous sommes UN. C’est souvent une expérience douce, agréable et stimulante. Les bénéfices sur le long terme valent largement toutes les crèmes antirides du monde ! 😉

Gaëlle


B39FFDC4-B176-45AC-8161-264F5F9E5D68Praticienne en médecines douces, je travaille en soins énergétiques holistiques avec les intelligences de la Nature (pour les personnes, les animaux, et les lieux). Retrouvez-moi sur mon blog « Fortifiez vos ailes », sur mon site professionnel : http://www.gaelleberny-magnetisme.com/ et également sur le site du programme Tourne-Soleil : http://www.tourne-soleil.com


Idées cadeau : des livres à s’offrir pour se faire du bien, ou à offrir !

> La saison froide en mode « bien-être » est un livre spécial « Automne et couv-light-hivergbernyHiver » pour changer la donne sur vos paramètres internes liés à la saison froide. Un protocole tout doux et simple pour faire évoluer votre corps vers une traversée radieuse, pleine de vitalité et de santé chaque hiver. Un moyen ludique de se reprogrammer autrement. A faire sur 6 semaines, au coucher, chaque début de saison froide.

 


couv-habitez-territoire> Un livre dédié aux anxieux et angoissés pour retrouver la sérénité : « Habitez votre territoire intérieur » comporte un protocole à faire chez soi pour retrouver davantage de calme et de paix au quotidien, jour après jour. Un cheminement sur 6 mois de temps, pour une ré-équilibration en profondeur.

 


(source photos de l’article : Pinterest)

 

 

 

Le nouveau chemin de l’amoureux

chevalBonjour à tous !

Aujourd’hui, on parle d’amour. Plus précisément de la manière « d’être en amour ». Mais pas dans un sens niais, ou romantisé de l’élan amoureux. Je parle d’un chemin de conscience, dans lequel s’éveille une autre réalité en soi. Et de la gueule qu’a ce chemin-là. Parce qu’il est loin d’être pour les timides. Je vous emmène causer d’amour et de tempêtes ? 😉

Alors venez, suivez-moi. On va se faire ça en deux étapes, qui ont été discutées ce matin avec les intelligences de la nature, mes partenaires dans ce voyage.

Lire la suite

Quand tu « n’aimes pas » : fais une pause.

pause-café

Parfois, la vie dépose à tes pieds une branche de ronces. Tu te tiens droit, reculant l’orteil, prudent, et tu observes durement cette branche d’épines déposée-là, sur ton rivage. Tu regardes tes mains, soigneusement lavées et si douces, et tu considères la branche roncière avec un soudain mépris. Mais te souviens-tu, encore un peu, de ce qui t’as été dit précédemment ? Que rien de ce que tu vois, respires, et dégustes en ce monde ne se tient véritablement en-dehors de toi ?

Alors voilà que cette ronce pleine de foutues épines, elle aussi appartient au paysage intérieur. Et tout à ta détestation du piquant, tu en oublies presque ce subtil mouvement de repli, de recul. La branche elle aussi est en toi. Non seulement ses épines, capables de griffer, d’arracher, ou de retenir, mais aussi… ses épines, capables de griffer, d’arracher ou de retenir. Oui, tu as bien lu. Pas d’erreur dans ma phrase. Non seulement les épines te font suer, et râler, mais en réalité, elles jouent là leur plus beau rôle : celui de protéger la ronce. Et en un sens, elle choisit de ne laisser que les oiseaux précautionneux et délicats accéder à quelques mûres, sans ravager tout le roncier de manière fort incivile, au risque d’y laisser des plumes. Ne vois-tu pas que chaque chose, personne, ou événement que tu détestes, t’apporte aussi des qualités ? Est-ce que cela signifie pour autant que tu vas dormir avec des ronces dans ton lit ?

Non. Car tu sais, désormais, grand guerrier spirituel que tu es, que les câlins te rendent bien plus heureux en ce monde. Tu choisis les câlins, pas les coups, ni les griffures. Mais ce choix, ne peut-il se passer d’inclure, à un certain niveau, tout ce qui n’est pas ce choix ? En physique quantique, ou en énergétique, cela est en réalité nécessaire. Si tu veux éviter que la vie ne vienne encore et encore te rappeler à la ronce, alors accueille l’énergie de la ronce en toi… Et combine-la à ton choix de douceur. La coexistence des charges vibratoires (de situations, de personnes, d’événements, etc.) nous amène la paix, et nous pouvons ensuite affirmer ce que nous voulons vivre. Quelle qualité dans le monde, et du monde, nous voulons manifester, en tant qu’âme.

La seule manière d’être la ronce, c’est d’entrer en amitié avec elle. Sois totalement l’énergie de ce qui te rebute le plus, et fais-le non pas pour « t’y perdre », mais pour « entrer en amitié avec ». De la sorte, le Grand embrasse le Petit, et des liens se tissent dans l’espace plus vaste entre les contraires… Ce que tu aimes, et ce que tu n’aimes pas. De là provient la paix. Et ton choix, ensuite, procèdera d’une énergie puissante, car enfin intégrée.

Pour le dire autrement, les plus grands faiseurs de paix ont intégré patiemment leurs ombres de violence, et de guerres. Les plus grands compatissants ont intégré leurs énergies d’égoïsme, d’isolement et de mépris pour autrui. Les plus grands sages ont intégré l’énergie de la bêtise, de l’ignorance et de la folie. Tu saisis ? C’est ainsi que vient la paix à toi. Et cela ne signifie pas pour autant que dire oui à l’énergie présente en toutes choses revient à dire oui à toutes les formes de manifestations. Tu as le droit de choisir le type d’expérience que tu souhaites vivre, à partir du moment où tu saisis la mécanique quantique à l’œuvre, qui rappelle au cœur de l’expérience souhaitée les charges complémentaires, pour qu’elles soient reçues en amies, avec tendresse, gentillesse, et considération.

 

Gaëlle & la Nature


gberny-2017-2Praticienne en médecines douces, je travaille en soins énergétiques holistiques avec les intelligences de la Nature (pour les personnes, les animaux, et les lieux). Retrouvez-moi sur mon blog « Fortifiez vos ailes », sur mon site professionnel : http://www.gaelleberny-magnetisme.com/ et également sur le site du programme Tourne-Soleil : http://www.tourne-soleil.com


Idées cadeau : des livres à s’offrir pour se faire du bien, ou à offrir !

> La saison froide en mode « bien-être » est un livre spécial « Automne et couv-light-hivergbernyHiver » pour changer la donne sur vos paramètres internes liés à la saison froide. Un protocole tout doux et simple pour faire évoluer votre corps vers une traversée radieuse, pleine de vitalité et de santé chaque hiver. Un moyen ludique de se reprogrammer autrement. A faire sur 6 semaines, au coucher, chaque début de saison froide.

 


couv-habitez-territoire> Un livre dédié aux anxieux et angoissés pour retrouver la sérénité : « Habitez votre territoire intérieur » comporte un protocole à faire chez soi pour retrouver davantage de calme et de paix au quotidien, jour après jour. Un cheminement sur 6 mois de temps, pour une ré-équilibration en profondeur.

 


(source photos de l’article : Pinterest)

Spécial filles 2 : zoom sur la série « Le lac des saules »

IMG_3794

Bonjour à tous !

Second volet de mes lectures romantiques de cet hiver – début de printemps. J’ai terminé récemment la série de 9 livres de Susan Wiggs regroupée sous le titre « le lac des saules ». 9 romans d’amour, pétris de bons sentiments et de guimauve. Un univers « hygge à la danoise » (pour ceux qui ne connaîtraient pas le principe, je vous remets le lien vers l’un de mes articles écrit sur le sujet il y a quelques années), fait de douceur de vivre, de cocooning, de repères tranquilles et rassurants. Le tout lové dans les montagnes des Catskills, aux USA, à quelques heures de train de New-York, dans la petite ville d’Avalon. Un pur régal que cette série qui promène ses personnages et les fait reparaître d’un livre à l’autre, la toile de fond évoluant à peine, mais se bonifiant au fil des romans. A chaque livre, un zoom sur un couple de gens qui vont tomber amoureux, et finir par se demander en mariage après diverses péripéties, des bisous-bisous aux parties de jambes en l’air les plus amusantes.

Aujourd’hui, je vous décrypte cette série avec la Nature à mes côtés, comme j’aime à le faire. Nous allons vous donner un regard un peu plus distancié sur ce gros tas de bouquins, et peut-être, qui sait, vous donner envie d’y jeter un coup d’œil à l’occasion, mais avec plus de conscience que d’ordinaire ? 😉

Lire la suite