Entreprendre une thérapie

souvriralajoieBonjour à tous !

Cette semaine, j’avais envie de soulever ce bout de tapis-là : qu’est-ce qui fait qu’une personne, un beau jour, entreprend une thérapie ?

Entrer en thérapie : le bon moment

C’est un acte fondateur, dans une vie, que celui qui consiste à entreprendre une thérapie. En amont d’une telle décision, il y a généralement toute une accumulation de pesanteurs, de situations difficiles, et d’échecs personnels plus ou moins marqués. Le moment où une personne se dit avec force et détermination : « cette fois c’est décidé, je vais faire ce qu’il faut pour que les choses changent ! » représente un de ces « eurêka ! » de la vie qui imposent le respect.

J’ai souvent entendu en clientèle le même genre d’histoire à ce sujet : « j’étais venu vous voir il y a plusieurs années et même si j’étais déjà aussi mal qu’aujourd’hui, je n’ai pas réussi à me décider pour entreprendre un parcours de fond plus thérapeutique. Je ne sais pas pourquoi, j’ai préféré esquiver encore pendant quelques jours le sujet, puis ce sont devenus des mois, des années… Mais là, aujourd’hui, j’ai atteint un point de saturation : j’en ai vraiment assez et je veux que cela change. Je prendrai le temps, mais c’est un vrai changement intérieur que je viens chercher. »

La notion de « bon moment » constitue le socle sur lequel une personne va entrer en thérapie. C’est un point de départ dans le temps, un engagement envers soi-même à laisser tomber les vieilles habitudes néfastes et à cheminer vers autre chose.

Vivre une thérapie : le double mouvement

Entrer en thérapie implique aussi d’accepter un double mouvement. En tout cas, c’est mon regard sur cela : on pourrait parler d’un voyage au pays de l’alchimie, entre ombre et lumière. Comme me le faisait remarquer une cliente dans un récent témoignage, je suis un peu un « petit mécano de l’énergie ». Autrement dit : j’ai une vision presque technique de ce qui se produit quand un être humain progresse intérieurement. Et, si ce terme vous parle, j’irai jusqu’à dire que ma vision est même quantique.

Donc, celui qui entre en thérapie va se retrouver face à un double mouvement. D’une part, accepter de traverser l’ombre. Les ombres, si vous préférez. Accepter, c’est le mot-clé : cela ne veut pas dire, vu ma manière de travailler, y passer des heures ! Mais cela signifie a minima accepter de rencontrer, avec sympathie et bienveillance, en faisant « au mieux de nos possibilités », ces parts moins aimées présentes en nous-mêmes. Pourquoi ? Parce qu’en accueillant s’opère la résolution au plan global énergétique. Accueillir, c’est réunifier, et réunifier c’est la fin de la souffrance psychologique.

Ensuite, celui qui entre en thérapie va avoir besoin d’un autre point d’appui sur sa route : la lumière. Qui accepterait de rencontrer son ombre juste « pour joie-eaule plaisir « ? Il faut une motivation intérieure en contrepoids. Et généralement, quand une personne se dit prête à cheminer dans la durée pour aller mieux, elle a un objectif. Peu importe le nom que vous donnerez à votre objectif, de mon point de vue la plupart se rejoignent au-delà des mots. La joie, le bonheur, la paix, l’amour… C’est la VIE majuscule, en d’autres termes ! Si vous voulez entreprendre efficacement une étape thérapeutique, de changement intérieur, alors vous aurez besoin de toucher en vous cette soif-là : plus de vie, plus de joie, plus d’enthousiasme, plus de « tout ce que vous voudrez ». Venez avec elle, ce sera votre moteur, votre élan. Car il ne faut pas perdre du vue ce que les grandes traditions spirituelles nous ont légué : le soleil brille déjà en chacun de nous, il y a seulement des nuages devant qui le cachent. Il ne s’agit pas « d’installer le soleil » car il est ce que nous sommes…

La lumière et l’ombre œuvrent ensemble dans un chemin d’apaisement intérieur, toujours. Entreprendre une thérapie c’est accepter cette double dynamique et s’en faire le cadeau !

Gaëlle


A propos de l’auteur :

gaelle-jardin-062015Les séances que je donne en accompagnement peuvent être d’une grande aide à ceux qui font face à une profonde envie de changement personnel. La combinaison magnétisme et kinésiologie permet en effet de belles avancées, en douceur mais avec une vraie profondeur. Ces séances amènent une meilleure ouverture intérieure, favorisent de manière qualitative la circulation de l’énergie et rendent le cheminement personnel plus efficace au fil du temps. Faites-vous le cadeau d’amener plus de joie dans votre vie ! Plus d’infos sur mon site professionnel : www.gaelleberny-magnetisme.com

(photos : https://www.pinterest.com/pin/299770918921453653/ et https://www.pinterest.com/pin/342484746638716956/)


Publicités

N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s