Enfants hyperactifs : l’expertise de la Nature

balancoire-maman-enfantBonjour à tous ! Aujourd’hui, je voudrais parler de ce thème devenu de plus en plus répandu au fil des années. Quand j’étais petite on disait d’un enfant agité qu’il était « bougeon ». Dans le langage populaire il y a des tas de termes pour dire qu’un enfant à la bougeotte. Mais année après année, s’est pointé un ensemble de mots qui ont commencé à sonner autrement : « enfant hyperactif » ou encore « TDA – Trouble du Déficit d’Attention ». Ces termes ne sont pas anodins, parce qu’ils font peur. C’est comme dire qu’un enfant est malade, ou anormal, parce qu’il manifeste une grande agitation. Or, dans bien des cas, ces étiquettes finissent par devenir des termes-compagnons pour essayer d’accepter un malaise qui, lui, ne régresse pas. Personnellement, je trouve cela plutôt ennuyeux : mieux vaudrait à mon sens arrêter de vouloir caser dans des cases pseudo-scientifiques les différents malaises que connaissent les êtres humains, à tous âges, et s’occuper de résorber la souffrance.

Cela fait maintenant plusieurs années que j’exerce dans mon métier. Confidence pour confidence, au départ, j’aspirais à travailler surtout avec les adultes. Certains professionnels sont d’emblée à l’aise avec les enfants, je ne l’étais guère au début. Mais la vie, cette facétieuse, en a décidé autrement ! Aujourd’hui, ma clientèle se compose de 30% de familles (parents qui m’amènent leur enfant en consultation). Vous comprendrez que je n’ai pas spécialement « tout mis en œuvre » pour attirer cette typologie de clients… Mais le fait est que je dispose d’excellents outils pour aider les enfants, surtout à l’âge où ils ne sont pas ou peu capables de décrire leur problème eux-mêmes. Travailler en partenariat avec la Nature offre de fabuleuses possibilités à cet égard, à tel point que les parents de mon secteur se passent le mot : « allez voir Gaëlle, elle fait des merveilles avec les bambins ! »

Et des enfants hyper-actifs, j’en vois régulièrement. Croyez-le ou non, généralement il me faut une seule intervention pour les plus jeunes. J’ai pas dit « 10 séances minimum », hein, non, vous avez bien lu. Et je suis toujours la première surprise : bien souvent, pour les enfants, une, deux séances maximum s’il y a un écho dans le corps à traiter à quelques semaines d’intervalle, et voilà le sourire qui revient, et l’agitation qui cesse. Bien entendu, cela ne concerne pas 100% des cas et ne consiste pas en une « angélisation durable » des bambins… Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit.

Ce que j’aimerais dire, c’est combien nos bouts-de-chou ont du mérite. Dans le monde d’aujourd’hui, les enfants sont juste incroyables. Ils viennent avec des capacités nouvelles et une force intérieure que nous, leurs parents, avons souvent mis du temps à révéler. Faut dire aussi que le quotidien pour ces belles âmes est rarement simple : trouvez-moi un seul foyer où l’amour règne en maître, s’il vous plaît, où les gens ne sont pas happés par leur histoire personnelle, où la violence sous-jacente dans les mots et gestes n’affleure pas de temps à autre… Si chez vous ce n’est pas parfait, rassurez-vous : cela ne l’est pas non plus chez moi. Tous et toutes, nous avons été abîmés par le mode de vie humain actuel, et nous portons en nous en prime les bagages non résolus de notre généalogie. Autant dire que ça pèse lourd tout ça. Et nos enfants sont des éponges.

Du coup, je vois pas mal de familles composer avec cet état de fait, et revenir de temps à autre, quand leur enfant traverse à nouveau une période plus délicate. Ces familles ont compris le truc : ne pas attendre, ne pas laisser la situation dégénérer… Et permettre par une intervention douce à leur enfant de retrouver son équilibre et sa sécurité intérieure. Et quand je dis « de temps à autre », en général c’est 2 fois par an.

A chaque fois que je vois un enfant ressortir de mon cabinet avec le sourire, un peu shooté pour l’effet de la détente du corps et blotti dans les bras de sa maman, je me dis que j’adore mon job !

Alors si vous êtes parents sachez une chose : avant d’entreprendre des démarches plus longues avec votre enfant agité, avant de vous tourner vers les médicaments, pensez à explorer d’autres possibilités. Le travail que je mène en partenariat avec les intelligences de la Nature donne de bons résultats, et bien souvent nous ne formulons même pas le détail. Mais l’enfant, lui, modifie son comportement. Ces soins rendent leur belle lumière à nos petits anges, ils les déchargent de bien des fardeaux inutiles et d’une certaine façon, leur redonne du souffle pour mener leur bonhomme de chemin.

Gaëlle


A propos de l’auteur :

gaelle-jardin-062015Les séances que je donne peuvent être d’une grande aide pour les petits comme les grands. La combinaison magnétisme et kinésiologie permet en effet de belles avancées, en douceur mais avec une vraie profondeur. Ces séances amènent une meilleure ouverture intérieure, favorisent de manière qualitative la circulation de l’énergie et rendent le cheminement personnel plus efficace au fil du temps. Faites-vous le cadeau d’amener plus de joie dans votre vie ! Plus d’infos sur mon site professionnel : www.gaelleberny-magnetisme.com

(photo : https://fr.pinterest.com/pin/411235009696972412/)

Publicités

N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s