Travail en équipe avec la Nature

nature1

Bonjour à tous !

J’évoquais récemment le fait que je travaille, dans ma pratique professionnelle en magnétisme et kinésiologie (pratique combinée), avec l’aide des intelligences de la Nature. Je voudrais aujourd’hui préciser un peu le propos. Mais de quoi je parle, au juste ?

Travailler avec la Nature… ça veut dire quoi ?

Est-ce que j’arpente champs et vallées pour cueillir des plantes ? La réponse est non, même si je recours volontiers aux essences florales dans mes séances.

Est-ce que je cours avec les loups en « chamanant sous ma hutte » ? La réponse est non, même si j’ai aussi de bons résultats sur les soins des animaux (notamment comportementaux).

Est-ce que je me détends en faisant mon jardin ? Oui, aussi, mais rien à voir directement avec ma pratique professionnelle, dédiée avant tout à la santé humaine.

nature3Mais alors, « travailler avec la nature », quand on parle de magnétisme et de kinésiologie, ça veut dire quoi ?

Cela signifie que je travaille en partenariat avec des intelligences rattachées à la Nature, et comme l’homme appartient à la Nature (si si, j’te jure !) je travaille plus précisément avec celles qui sont compétentes pour nous soutenir en tant qu’humains. Cela vous surprend ?

Ce qui surprend c’est généralement :

  • Qu’il puisse exister des intelligences dans la Nature. Bien que cela commence à bouger au niveau des consciences, cela fait en réalité des lustres que les intelligences de la Nature collaborent avec l’humanité, à tous les niveaux du vivant. Et quand les anciens vous racontent des histoires de « petit peuple » ou de « dévas », ils n’ont pas rêvé, toute cette vie existe bel et bien autour de nous.nature4
  • Que cette existence soit invisible. Allons ! Sur ce point, même la science commence à admettre qu’à certaines fréquences nos yeux ne voient pas, et pourtant qu’il existe des mouvements intelligents situés sur d’autres gammes fréquentielles. En magnétisme on parle de « plans » différents pour évoquer le fait que des formes intelligentes évoluent en parallèle à nous sur la même planète, et qu’elles ont une action aussi sur cette même planète, sur la matière et le vivant. Pour ma part, je ne vois pas mes partenaires, je ressens leur présence. Et surtout, je vois les résultats liés à leur intervention. Car c’est bien l’idée du propos ici : je parle de ce qui apporte de vrais changements, pour de nombreuses personnes, dans ma pratique. Sachant que cette réalité de partenariat avec les intelligences de la Nature je ne l’évoque quasiment pas dans mon cabinet, sauf avec de rares personnes tellement sensibles qu’elles peuvent percevoir leurs actions durant la séance (ce que je suis aussi en mesure de percevoir dans une faible mesure).

Mais pourquoi donc est-ce que je travaille avec la Nature autour de la santé humaine ?

Bonne question (merci de l’avoir posée !). Il ne s’agit nullement d’un don, ou encore d’une prédisposition de naissance quelconque, et encore moins d’un choix venant de la Nature à mon égard. Non, voyez les choses plus simplement : Lorsque je suis sortie de l’école de kinésiologie, mon savoir-faire m’a très vite paru limité. Notamment, je constatais sans cesse que ma pratique donnait ce que j’appelle des « effets de bord » assez notables : effets sur le plan physique suite à une séance, des dégagements émotionnels parfois assez spectaculaires… Très vite, je me suis dit que cela ne me convenait pas. J’ai cherché inlassablement comment être davantage sûre de la qualité de mon intervention, et un jour j’ai croisé une technique développée par une américaine, qui travaille notamment avec les intelligences de la Nature. Sensée, pleine de bon sens, et proposant un cadre bien défini, cette technique permet aux gens d’entrer en partenariat « co-créatif » avec la Nature, dans le but de résoudre des problèmes autour de la santé humaine et de la psychologie. J’ai adopté cette technique pour moi… et j’ai compris que c’était ce que je cherchais. J’ai donc convié une équipe spécifique pour mon activité professionnelle, et nous avons causé un peu.

Comme dans la vie que vous connaissez tous, j’ai procédé de manière pragmatique : et c’est précisément ce que la Nature attend de nous, une attitude responsable, et pas enfantine à son égard. Dans les premiers soins que j’ai reçu, j’ai pu percevoir l’étendue de la puissance des soins que peut fournir la Nature, à tel point que je me suis dit un jour que cela allait trop vite pour moi. Quand j’ai convié une équipe pour un partenariat professionnel, j’ai donc demandé à ce qu’un cadre précis soit respecté, que je définirais comme suit :

  • Maître-mot incontournable : de la douceur pour tous et de l’équilibre. nature2Pourquoi ? Parce que certaines personnes viennent en me disant « n’ai pas peur d’y aller franco, je suis super motivé ! ». Ouaip, mais souvent, elles ne savent pas ce qu’elles disent… Alors moi, je décide en conscience que dans ma pratique pro, c’est la douceur qui prédomine. C’est un vrai positionnement, qui amène des changements en douceur certes, mais avec un accès progressif à plus de profondeur (là où les changements puissants renforcent souvent nos verrouillages inconscients). En revanche, quand une personne me dit qu’elle est vraiment prête à changer, à tourner une page et que tous les indicateurs sont au vert pour l’équipe… Alors cela donne parfois des changements radicaux, mais hautement tolérés par cette personne car elle était en réalité prête à tous les niveaux (physique, biochimique, psychologie, énergétique, etc.) à faire ce changement.
  • Second élément du cadre posé : je veux me recentrer sur les aspects de ma pratique qui m’amusent et me motivent, et déléguer à mes partenaires les interventions sur les autres plans importants. Typiquement, au fil du temps j’ai remisé bon nombre de mes possibilités de magnétiseur car la Nature fait la même chose de manière infiniment plus précise et juste que moi. Ils savent parce qu’ils voient : l’aura leur est accessible à tous les niveaux, ce qui n’est pas mon cas. Par conséquent, au fil du temps, j’ai vu émerger ce qui est ma vraie zone de compétence. J’appelle cela « mon talent de traductrice » : je suis là, à vos côtés, durant ce temps de soin, je vous écoute et vous fais parler, je rassure, je nomme ce qui doit l’être pour que l’énergie se libère, j’explique quand c’est nécessaire et sinon je me tais. Je sais très bien me taire : c’est un talent éminemment complémentaire de l’aspect « traducteur ».

Je voulais évoquer cela aujourd’hui, commencer par dire que cela existe et fait désormais partie des possibilités du « paysage actuel ».  Mais je reviendrai prochainement encore sur cette drôle de réalité, car elle a encore beaucoup à nous dire : le travail co-créatif, de mon point de vue, représente une belle possibilité pour l’avenir de l’humanité.

A suivre donc… 😉

Gaëlle


A propos de l’auteur

Gaelle-BERNY-Automne-2

Praticienne en médecines douces je combine la kinésiologie et le magnétisme pour remettre en équilibre les personnes qui me consultent, avec d’excellents résultats.

Plus d’infos sur mon site professionnel :  http://www.gaelleberny-magnetisme.com/


(photos : https://fr.pinterest.com/gaelleberny5/la-nature-autrement/)

Publicités

2 réflexions sur “Travail en équipe avec la Nature

  1. Gaëlle, c’est drôle, quand tu expliques, je comprends! Et tu as ce don, de décrire les choses de façon si claire et précise que cela paraît limpide. Surtout n’arrête pas d’expliquer, ça fait du bien! Merci

    Aimé par 1 personne

N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s