Baume respiratoire pour la saison froide

reconfort-hiverBonjour à tous,

ce matin, j’avais envie de vous partager une recette. Un de ces petits trucs « faits maison » qui rendent de grands services et font du bien durant la saison froide. Parce que, si si, depuis quelques jours nous sommes entrés (en France) dans la saison froide… 30° encore mercredi dernier en Bourgogne et nous voilà avec un petit 15° mouillé et gris en ce dimanche matin. On ne va quand même pas se laisser abattre, hein !

La rentrée de septembre aura été marquée par une explosion de pathologies respiratoires sur notre secteur géographique. Du bout de chou qui s’attrape une pneumonie (excusez du peu) à moi qui part en bronchite et au mari qui suit pareil… Je ne me suis pas étonnée de me réveiller hier avec l’envie de me faire un petit « baume respiratoire » maison, qui sera utile à tout le monde. Et comme je suis joueuse – et aussi parce que c’est en demandant qu’on obtient parfois de belles réponses ! – j’ai sollicité mes partenaires les intelligences de la Nature. C’est donc avec eux que j’ai concocté ce petit baume et je vous livre ici ma demande de départ (pour vous permettre de voir si vous vous y reconnaissez aussi) : je voulais un baume pour m’aider à terminer ma bronchite en cours mais aussi pour aider mon fils (un enfant de 6 ans) durant toute la période hivernale, en application tous les lundis (une fois par semaine, quoi) afin de soutenir l’immunité et le système respiratoire / ORL (qui est la sphère la plus touchée chez lui tous les hivers).

J’ai sorti sur la table toutes les huiles essentielles en ma possession, toutes les huiles végétales en ma possession (ça c’est pour la partie active) et comme j’étais résolue à ne pas mettre un orteil dehors, pour la base (donc le baume) j’ai pris un « baume de nuit régénérant bio » (le petit olivier, en vente chez Intermarché, ou ici sur internet Baume de nuit Le petit Olivier) que j’avais l’intention d’utiliser tel quel. Composition : huile d’argan, beurre de karité et cire d’abeille. avec une légère odeur citronnée. Un délice.

J’ai laissé mes partenaires me guider complètement dans le choix des produits et des quantités exactes. J’ai été étonnée de voir les HE qui ont été sélectionnées, mais j’ai fait le mélange et puis, seulement après (car j’ai vraiment totale confiance) je suis allée voir sur le site Aromazone les fiches correpondant aux propriétés des huiles sélectionnées. Une synergie du tonnerre que ces choix ! Et côté application, toute la famille vient de l’adopter !

Ce baume procure non seulement un effet soulageant (action sur le système nerveux général) mais il décongestionne, réchauffe en douceur, fait barrière aux microbes et virus, et fluidifie en douceur les sécrétions bronchiques.

Combiné à un châle en laine douce, une tisane chaude et des chaussettes en pilou, il vous offre un après-midi ou une soirée détente IDEALE !

Alors, intéressés ?

***

Je vous livre maintenant la recette, puis je vous détaillerai les propriétés des différentes huiles. Cela vous évitera de courir.

Pour un pot du baume de nuit « le petit olivier » :

  • Huile essentielle (bio, tant qu’à faire !) de ravintsara : 9 gouttes
  • Huile essentielle de patchouli : 6 gouttes
  • Huile essentielle d’oranger doux (ou orange douce) : 4 gouttes
  • Huile essentielle de lavande fine : 2 gouttes
  • Huile végétale de baies de laurier (mini-flacons en vente sur Aromazone) : 6 gouttes
  • Huile végétale d’olive (celle de la cuisine, en bio, fera parfaitement l’affaire !) : 9 gouttes

baume-maisonPrenez une petite spatule en bois et versez les gouttes peu à peu dans le baume en touillant. Il va vite prendre une consistance plus colorée en jaune, et plus crémeuse encore. L’odeur va s’unifier doucement et devenir harmonieuse en quelques minutes (une odeur réchauffante, réconfortante).

***

Propriétés des huiles utilisées (source : fiches du site Aromazone) :

HE ravintsara : c’est LA plus active du mélange et elle est antivirale et microbicide, en plus d’être aussi un tonique nerveux. HE à large spectre, elle soutient merveilleusement l’immunité (en plus de stimuler tout l’appareil cardiorespiratoire). A avoir absolument dans votre pharmacopée d’hiver.

HE patchouli : excellent pouvoir décongestionnant (à respirer quand vous avez le nez bouché par exemple), elle est aussi anti-inflammatoire et antiseptique, ce qui est parfait dans le mélange ci-dessus pour calmer la toux et fluidifier les sécrétions bronchiques.

HE orange douce : antiseptique des voies aériennes (parfait ici !) cette HE est aussi porteuse de bonne humeur : elle rééquilibre positivement le corps et calme les tensions !

HE lavande fine : cette HE est un vrai trésor, qui devrait aussi figurer dans toutes les pharmacopées familiales ! Haute capacité à réguler le système nerveux, antispasmodique efficace  (parfait pour la toux !) et décontractante musculaire, elle est aussi antiseptique général et pulmonaire, anti-inflammatoire et antalgique. Son mot d’ordre : CALMER. A tous les niveaux. Du corps à l’esprit. C’est la note de fond ici, donc certainement la plus puissante en profondeur (car comme en homéopathie, ce qui est faiblement dosé agit plus en profondeur). Un choix merveilleux de la part de la nature, qui se ressent vraiment à l’application.

Huile végétale de baies de laurier : apaisante, anti-inflammatoire, antispasmodique… donc parfaite ici. En prime, elle protège la peau (utilisée dans les baumes pour eczéma ou psoriasis) et amène un léger réchauffement de la peau là où elle est appliquée (donc c’est une huile doucement activatrice de la circulation sanguine de surface).

Huile d’olive : parfaitement tolérée par les peaux sensibles (comme celles des enfants) cette huile protège la peau et apaise en douceur. C’est elle qui équilibre l’intensité des principes actifs des autres ingrédients, et permet une excellente tolérance.

Voilà, j’ai terminé ! Si vous avez apprécié le partage, n’hésitez pas à le faire savoir, je vous en ferai peut-être d’autres, en suivant les conseils de la Nature !

A vous de jouer maintenant !

Gaëlle

Psst ! Pour mémoire, je travaille actuellement sur un nouveau projet, qui donnera naissance en 2017 à un chouette programme pour prendre soin de soi et réveiller sa vie sur 6 mois ! Alors restez à l’écoute dans les prochains mois : lancement de la future page Facebook à l’automne pour suivre les préparatifs et en savoir plus très vite !


A propos de l’auteur

Gaelle-Berny-2016Praticienne en médecines douces je combine la kinésiologie et le magnétisme pour remettre en équilibre les personnes qui me consultent, avec d’excellents résultats.

Plus d’infos sur mon site professionnel :  http://www.gaelleberny-magnetisme.com/


(photo : G.Berny)

(photos : https://fr.pinterest.com/pin/411235009698738165/ et https://fr.pinterest.com/pin/509540145317345141/)

Publicités

Une réflexion sur “Baume respiratoire pour la saison froide

  1. Super ta recette! je vais essayer. Ca me titille depuis un moment de faire des compositions naturelles pour soulager les petits maux du quotidien (surtout en hiver!). Ma fille aussi, je lui transfère de suite. J’aimerais bien aussi tester les HE dans la cuisine… On en parlera.
    Bises
    Pascale

    Aimé par 1 personne

N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s