Une grande vague d’enfants différents : comment faire face ?

enfants-sensibles.jpgBonjour à tous !

Aujourd’hui, un article en forme d’interview réalisée avec mes partenaires, les intelligences de la Nature, sur un thème que nous connaissons bien dans notre travail en magnétisme : celui des enfants « nouvelle génération » qui arrivent massivement sur Terre depuis quelques années. A tel point que les écoles et les milieux de la petite enfance commencent à le sentir passer nettement… Pas toujours sereinement d’ailleurs !

Mais qui sont-ils ? Comment les aider ? Quelques éléments de réponse tranquille, en phase avec la manière donc la Nature et moi-même travaillons pour ces petites têtes blondes d’un genre nouveau.

En cadeau : une vidéo ressource, co-inspirée, pour les parents et les aidants de ces enfants atypiques.


Je lisais hier un article sur le site de l’INREES qui évoquait en titre « nos enfants sont-ils en train de muter ? ». Des aptitudes matures au niveau mental, avant l’heure, des facultés sensitives très « cerveau droit » en dominance… Cela devient compliqué de gérer ces enfants qui peuvent « faire des crises » ou sembler presque inadaptés au système scolaire actuel. Dans l’après-midi, je recevais en clientèle une institutrice et nous avons parlé à nouveau de ce thème, qu’elle constate dans sa propre classe jour après jour, tout en cherchant des ressources pour aider dans un système scolaire encore peu ouvert à de nouvelles techniques (quoiqu’on y vienne doucement : voir le livre de Céline Alvarez qui secoue gentiment l’établissement pédagogique !).

Le Ciel serait-il tombé sur la tête en envoyant aussi massivement des êtres si différents sur la Planète ? Ceci ne risque-t-il pas de créer un échauffement de l’existant au point de le faire littéralement éclater ? Et comment ces enfants vont faire pour s’adapter à ce drôle de monde dans lequel nous vivons ? Ces questions vous surprennent ? Pas moi. J’appartiens à une génération de pionniers. Les plâtres, je les ai essuyé. J’ai bientôt 40 ans et je suis venue au monde avec le « full package sensitif ». L’adaptation s’est-elle bien passée dans mon enfance ? Pas vraiment. Assez ingérable. Un bordel monumental dans un monde incapable de comprendre ce qui se passait pour moi, de l’appréhender. Pas possible : en-dehors même du champ de conscience des adultes. Mais c’était sans compter avec le versant positif de ces facultés hors normes : en l’espace de 15 ans, rendue à l’âge adulte, je me suis remise en équilibre, à tous les niveaux. Cela ne fût pas sans difficulté, et la Nature m’a apporté son expertise d’énergéticienne, car beaucoup des ajustements requis se situent justement dans l’invisible… Et le résultat est au rendez-vous : des facultés ajustées, qui s’ouvrent au bon moment (et se referment derrière), un confort physique dont j’ignorais même dans mon enfance qu’il existait (j’avais mal partout, le long du système nerveux et dans les muscles du corps, en permanence !), de la détente, des moments de connexion profonde avec la Grâce qui soutient la vie… Et désormais, maintenant que « la vie est belle », j’accompagne ces petits loups qui arrivent, 40 ans plus tard, massivement et qu’on envoie un peu trop hâtivement « voir un psy »… Certains parents sont même renvoyés dans leurs cordes en direction de la psychologie dès l’âge de 3 ans (en maternelle !), et ils se font gentiment fermer la porte par des neuro-psy qui, à juste titre, disent qu’il est trop tôt pour aller dans ce sens…

Désarroi des parents. Quête frénétique de solutions. Étiquetages « à la noix » (genre « précoces » ou « hyperactifs ») divers et variés. Apprivoisement de ces petits êtres d’un genre nouveau et de leur territoire. Bienvenue dans un monde qui se prépare déjà depuis une cinquantaine d’années : les pionniers sont en place, rassurez-vous, pour aider, partager leur expérience, et soulager la tension qu’occasionne cette arrivée massive de petites lumières.

Dans mon cas, je considère que mon travail avec la Nature vise à permettre à ces enfants de « connecter sainement avec leur réalité » : être bien dans leur corps et leur tête d’enfant, dans la société telle qu’elle est en 2017, en prise saine avec leur quotidien, et pas trop « dans les étoiles » pour le moment… D’ailleurs, la Nature souhaitait prendre la parole : je lui passe le mot.


« Nos interventions avec Gaëlle auprès de cette nouvelle génération d’enfants répond à une logique du vivant qui se dévoile davantage à nos yeux qu’aux vôtres : le vivant est tissé de lignes de forces, vivantes et nombreuses, et une harmonie se dégage de l’ensemble. Lorsque l’harmonie est en passe de se rompre, apparaissent des zones « vides » dans l’énergie, dans la trame. Or, comme le dit un de vos proverbes « la Nature a horreur du vide »… Et effectivement, chaque vide dans le tissage du vivant émet une sorte d’appel en direction de la vie, pour que se manifeste la vie dans ce creux. Le vide appelle le plein. C’est dans cette optique que nous appréhendons cette nouvelle génération d’enfants :  ils répondent à un vide important sur la Planète actuellement, et ils viennent ajouter leurs propres couleurs dans les espaces vacants… La finalité est l’harmonie de l’ensemble. Tout ceci n’est pas soudain : le vivant se prépare toujours longuement dans les souterrains avant de percer au grand jour… Comme le disait Gaëlle : des générations pionnières, particulièrement outillées et structurées, sont déjà en place depuis une cinquantaine d’années : elles aideront à stabiliser ces semences de vie avec une vibration encore plus élevée, à les accompagner pour un bon enracinement, dans la joie et la facilité, le plus possible. »

Question : Ces enfants « nouvelle génération » sont de plus en plus nombreux actuellement et ce qu’ils amènent avec eux semblent aux antipodes de l’existant sur Terre : comment aider sainement ces êtres atypiques de manière à ce qu’ils trouvent leurs marques dans le monde actuel ?

« Nos interventions en direction de ces « jeunes pousses » sont toujours de deux ordres, dans l’énergie. D’abord, nous évaluons en partenariat avec la sagesse divine de l’enfant l’état de ses « bourgeons », signaux avant-coureurs de leur potentiel particulier à venir. Bien souvent, les premières années de leur enfance créent de forts déséquilibres dans ces bourgeons : nous ramenons de l’équilibre gérable pour eux, nous calmons les élans vers un développement trop hâtif, nous expliquons, rassurons, et apportons comme axe focal le confort et la douceur.

En second lieu, nous intervenons aussi souvent sur la zone que nous appelons le « chapeau » :arbre-ciel au-dessus de la tête, et reliées au corps, ces enfants amènent avec eux des structures d’énergie particulières qui les connectent en mode étendu à l’énergie universelle. Certains « chapeaux » doivent être équilibrés, et parfois temporairement filtrés pour permettre à l’enfant de revenir sereinement à son quotidien « les deux pieds sur Terre ». Les filtres se lèveront d’eux-mêmes quand l’heure sera venue, mais aussi quand ils sauront gérer ce que cela implique dans leur corps, leur esprit et leurs émotions. La plupart du temps, stabiliser ces structures est suffisant pour que l’enfant redevienne plus calme au quotidien. Mais la récurrence de ces soins pourra être nécessaire durant les premières années de vie, notamment durant la maturation du système émotionnel. »

Question : Les parents de ces enfants se questionnent souvent sur eux-mêmes, sur leur capacité à les aider sainement, leurs manques de repères (dans une société qui les construit actuellement)… Il doutent beaucoup d’être « les bonnes personnes », recourent souvent à des tiers extérieurs… Que pouvez-vous leur dire ?

« Vos souhaits voyagent, et les oiseaux du Ciel livrent TOUJOURS le courrier au bon endroit… Vous êtes les bonnes personnes pour ces enfants. Nous vous proposons un petit exercice simple si vous sentez monter en vous des doutes, des peurs sur votre rôle de parent :

Allez en vous-même. Observez ces doutes, ces peurs, par rapport à votre enfant, à son « devenir », à votre lien et à la manière peut-être heurtée dont il se construit… respirez calmement quelques instants avec cela. Puis demandez plusieurs fois, intérieurement, à votre sagesse de vie, d’effacer purement et simplement toutes ces informations liées au doute. Répétez votre demande, jusqu’à ce que vous sentiez que quelque chose se passe en vous-même… Respirez, et laissez faire.

Restera après l’exercice, dans les minutes qui suivent, l’évidence du lien et du fait que vous êtes le bon parent pour cet enfant ! »


Et pour finir, une petite vidéo-ressource pour les parents et aidants de ces enfants « nouvelle génération ».

Prenez soin de vous et de vos bouts de chou. Restez confiants : rien n’est jamais aussi dramatique qu’on l’imagine, et vos enfants ont des ressources qui se réveilleront bien vite et leur viendront en aide. Voici quelques pistes pour les aider sainement au quotidien.

Tendresse à tous,

Gaëlle

www.gaelleberny-magnetisme.com

*****

(photos : https://fr.pinterest.com/pin/377458012505929106/ et https://fr.pinterest.com/pin/380835712226165900/)

 

Publicités

2 réflexions sur “Une grande vague d’enfants différents : comment faire face ?

  1. 🙂 Heureuse de te découvrir Gaëlle :-)))).

    Je me sens aussi très proche des enfants et je prépare des vidéos et ateliers pour eux, en plus des soins. Pour mon petit garçon, ça a été super que je découvre le reiki qui m’a permis de lui faire des soins quotidiennement. Cela a bouleversé totalement Notre Vie…!
    En effet, je partage avec toi l’importance de travailler avec l’énergie, ce que j’aime appeler « le subtil » et ces enfants d’ailleurs le travaillent en fait tout naturellement, pour eux et pour ceux qui les entourent.
    Je travaille avec mon petit garçon Luc (qui a 7 ans) ce que je nomme « l’alchimie », ensemble, nous apprenons à voir le potentiel de chacune de ses difficultés en tant qu’hypersensible, il est heureux de découvrir ses « super pouvoirs » SUR TERRE, et dans la réalité de son quotidien. Je crois qu’on aura plein de belles choses à partager et je suis heureuse de découvrir des personnes comme Toi qui aident ces nouveaux enfants. 🙂

    A bientôt !!
    PS : ton site est magnifique, la vidéo est sublime et le titre… Tourne soleil, j’adore !

    Une belle soirée à Toi,
    Elise

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Elise, et merci pour ce message qui me va droit au coeur ! Je suis très heureuse de voir que mon travail parvient à toucher les bonnes personnes et à semer de belles petites graines ici ou là. Au plaisir de te recroiser sur ce blog et d’échanger !

      Aimé par 1 personne

N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s