Ou comment la discipline te permet de te délivrer toi-même du léopard.

geometrieBonjour à tous !

Aujourd’hui, je vous propose un petit article de fond, que j’ai rédigé avec l’aide de mes partenaires, les intelligences de la Nature. Non seulement la rédaction globale est co-inspirée, mais j’ai choisi de vous mettre en exergue des passages que la Nature a souhaité spécifiquement ajouter. J’ai trouvé que ces interventions, dans le fil du texte, amenaient une vraie profondeur de champ avec elles… Vous verrez si cela vous parle aussi.

Mais avant toute chose, parlons « état d’esprit ». Posez-vous pour lire cet article. Ne le lisez pas « entre deux tweets ». Et surtout, adoptez une posture honnête et ouverte pour aborder ces lignes. Aujourd’hui, je viens avec mon regard lucide, celui qui vit en moi au quotidien et qui le plus souvent ne donne lieu qu’à des observations silencieuses. Aujourd’hui, je nomme certaines choses, et vous verrez que cela pourra en gratouiller plus d’un. Mais dire les choses, parfois, amène aussi du bon. C’est un peu l’idée.

Votre tasse de thé ou de café est prête ? Vous êtes confortablement installé ? Alors allons-y.

Nous allons aborder l’importance de mettre de la discipline dans votre vie.

« Discipline »… Le mot fait peur. Imaginez une pub pour des céréales qui vous vendrait la discipline ! Ou un smartphone qui vous amènerait à cultiver la discipline ! Dur à imaginer, hein ?! Normal : le marketing actuel a parfaitement saisi une tendance de fond, et nous brosse dans le sens du poil. Les publicités d’aujourd’hui, quoi qu’elles nous vendent, parlent de « résultats rapides », voire « instantanés » (ce qui peut prêter à sourire, surtout en développement personnel, mon domaine, où l’on voit fleurir les offres qui vous promettent d’être « enfin vous-même » en 30 jours). Rapidité, donc, facilité aussi par le recours à des solutions extérieures à soi-même : le smartphone et ses nombreuses applications tierces, les médecins et autres spécialistes que nous consultons à tour de bras quand nous allons mal, … Tout est fait pour nous dire : « heureusement que nous sommes là, car avec notre présence et notre prestation vous allez pouvoir vous détendre : nous comblons un vide en vous ! ».

Et, est-ce que les gens adhèrent à ces messages marketing ? Disons pour être honnête que les messages marketing ont bien compris les sous-jacents de la psyché humaine. En réalité, les gens que mes partenaires et moi-même voyons en clientèle se débattent souvent avec les difficultés de leur vie, avec des niveaux de complexité plus ou moins grands. Mais certains aspects, quoique ne concernant pas tout le monde car peu à peu certaines lumières s’allument, demeurent malgré tout assez répandus. Voici comment mes partenaires décrivent ces comportements qui reposent dans les méandres de la psyché inférieure humaine :

« Les mots que nous entendons, qui transpirent en-dessous de tout ce qui est dit, sont de l’ordre de la plainte : « c’est terrible ! Ah, misère ! ». Beaucoup de personnes se plaignent de leur vie telle qu’elle est. Il y a dans leur élan à consulter cet appel secret récurrent que nous pourrions traduire par « délivre-moi du léopard ! S’il te plaît ! Je ne suis rien, moi ! ». Et lorsque nous intervenons, lorsque cette connexion étendue et élevée en vibrations se met en place durant une séance, d’un seul coup, le « tout petit moi » n’est plus isolé. Il est rejoint par sa grandeur, celle qui côtoie l’éternité, et la nôtre. Et le sourire qui s’affiche en sortie de soin témoigne d’un double remerciement, que nous lisons comme ceci : « merci pour la compagnie ! » (enfin, je n’étais plus seul et isolé !) et également « je suis heureux de votre victoire sur le léopard ! » (comme ça, je n’ai pas eu à le faire moi-même, c’est drôlement plus pratique !). »

Les clients qui me consultent font souvent face dans leur vie à des périodes de stagnation, ou d’inertie. Certains sujets semblent bloqués, ne plus pouvoir avancer. Est-ce à dire que tous les gens sont des flemmards ? Je ne le crois pas. Je crois plutôt qu’il y a d’une part une peur très répandue de faire face à des aspects difficiles intérieurement (et en cela l’éducation à la « solution facile et externe » n’aide pas les gens à développer spontanément leur endurance et leur persévérance !) et d’autre part il y aussi un manque criant d’organisation, lequel crée une dispersion de l’énergie (là où la résolution de difficultés internes demande structure et focalisation).

Quelle serait la clé, donc, à cultiver pour tous au quotidien ? La discipline ! Ajoutez à votre vie une (ou plusieurs) petite routine quotidienne sur un sujet qui vous semble être « bon pour vous, et sain » et que vous avez tendance à ne jamais faire dans la durée. Astreignez-vous, frottez-vous à la contrainte. Traversez vos résistances. Entraînez-vous sans relâche. Devenez un guerrier du petit coup de balai après les repas, du désherbage quotidien de votre potager, des trois séries d’abdos matinales… Mettez du rituel dans votre vie. Travaillez la régularité en revenant encore et encore à des actions que vous savez être bonnes pour vous (éteindre votre portable une heure, passer du temps incompressible avec vos enfants, vous accorder du temps pour vous, pour ne rien faire, consulter quotidiennement votre compte en banque pour avoir un suivi en tête…) Et surtout, SURTOUT : tenez-vous à cela ! Et occupez-vous de traiter les facteurs qui vous font lâcher ces engagements durables. Traitez, puis revenez au rituel. Non pas « jour après jour », mais « année après année » ! OUI : je parle en années ! (tu vois la promesse marketing ? Non ? Alors attend, elle arrive juste après !!!)

A quoi servent ces actions répétées ? Voici comment mes partenaires avaient envie de répondre à cela :

« Vous êtes des marcheurs du temps. Râlant après les dragons du Ciel qui semblent vous opprimer, vous en vouloir personnellement à certaines étapes de votre vie, vous avancez en perdant des biens, des projets, des relations, parfois des lieux… L’effondrement est chaque fois pénible et peut vous paraître surgir d’au-delà du temps, comme des séquences qui se répètent, encore et encore. Vous devenez – ou redevenez – des pèlerins, s’en retournant sans cesse vers leur passé. Le regard en arrière, maudissant les dragons du Ciel qui semblent plein de foudre ! Et lorsque vient l’heure de la mort, ce simple passage vous laisse presque nu et les mains vides. Aucun bien matériel, avez-vous remarqué, ne peut vous suivre de l’autre côté. Aucune réalisation matérielle ne pourra vous suivre. Sauf… Sauf une toute petite chose, bien plus essentielle à nos yeux, que tout ce que vous aurez construit et réalisé dans votre vie : la géométrie.

Cultiver la discipline dans certains gestes, jusqu’à les polir et les essentialiser en vous, crée de magnifiques structures énergétiques dans votre aura. C’est une géométrie splendide à observer, comme une architecture élaborée et solide, durablement. Si vous avez cultivé cela dans votre vie, la routine de gestes sains, bénéfiques, comme polir votre parole au fil des relations, ou encore gérer sainement votre capital au jour le jour, prendre soin des plus faibles autour de vous, ou même ranger et nettoyer votre demeure, alors ces gestes ritualisés s’inscriront en vous sous la forme de schèmes et à l’heure du Grand départ, vous repartirez avec. Voilà un acquis pérenne ! Cette géométrie s’inscrit dans 5 dimensions simultanées de l’Être. Et elle crée une circulation fluide et facile dans l’énergie. »

Et de votre vivant, à quoi ça sert ? A deux choses. D’abord, sachez qu’il n’est nul besoinaigle d’attendre « une autre vie » pour bénéficier des effets de cette discipline. Seulement quelques mois, quelques années et vous allez commencer à sentir la facilité dans le geste qui vous invitera, par un élan complémentaire, à aller plus loin. C’est la routine du matin qui devient plus aisée au bout de quelques mois. C’est l’énergie des jeunes parents qui semblent plus abondante au bout de quelques mois d’adaptation à leur nouvelle configuration familiale. C’est tout cela. Et cela vous sera utile d’une part dans les périodes intérieures difficiles, car là votre discipline viendra en renfort, vous aidant à traverser plus aisément, plus souplement, la difficulté. Deuil, perte… Vous verrez que vos rituels créent des repères, des points internes de stabilité plus grande.

Et puis, d’autre part, il y a les moments d’évolution positive, et d’ouverture intérieure. Quand on passe à un « autre niveau », comme dans les jeux vidéos, parfois les changements énergétiques sont conséquents. Et ce qui vous viendra en aide, là encore, c’est d’avoir développé une capacité à être discipliné, à tenir des gestes répétitifs et sains dans la durée. Cela vous stabilisera plus rapidement, et servira de socle – par le biais de la géométrie évoquée par la Nature – pour vos nouvelles fondations.

Alors, désormais, vous savez pourquoi cultiver la discipline dans votre vie est une excellente idée !

C’est le printemps, un bon moment pour s’y mettre ! Par quoi allez-vous commencer ? 😉

Gaëlle


gberny-2017-2Praticienne en médecines douces, je travaille en magnétisme aux côtés des intelligences de la Nature. Retrouvez-moi sur mon site professionnel : http://www.gaelleberny-magnetisme.com/ et également sur le site du programme Tourne-Soleil : http://www.tourne-soleil.com

(photos : https://fr.pinterest.com/pin/398357529527324020/ et https://fr.pinterest.com/pin/66076319514359009/)

Publicités

3 réflexions sur “Ou comment la discipline te permet de te délivrer toi-même du léopard.

  1. 🙂 Très bien dit, je vois les choses de la même manière, comme des niveaux dans un jeu vidéo, celui de la Vie avec Ô oui, de sacrés difficultés et un bonheur dans le quotidien qui émerge, une Joie qui se révèle qui récompense tous les efforts de la Discipline.
    Pas celle au service du parent, du boss, de l’autre, mais envers Soi-m’aime, orientée sur nos besoins, nos En-vies ! (et c’est la bonne vieille habitude, celle qui nous prend à la gorge qui nous empêche de faire ce qu’on aime parfois (et dont on se dit « bordel, pourquoi chui encore embourbée dans ce truc là dont je ne veux plus rrrhhahaaaa!!!! » ;)), d’où la nécessité de nous discipliner, OUI pour Incarner Celui que l’on naît ;)).

    Aimé par 1 personne

N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s