Y a quelqu’un ?

coffeeBonjour à toi, ami lecteur !

Et c’est reparti pour un peu de partage ! Aujourd’hui, les intelligences de la Nature me proposent d’écrire spécifiquement sur un thème (Ce blog est donc une fois encore rédigé en co-inspiration). Ce sera une bonne manière d’approcher à nouveau une facette du cours en ligne « Tourne-Soleil » (qui démarre en octobre, pour une aventure de 6 mois).

Si tu consultes le site, tu te rends vite compte que ce programme a vocation à te redéposer tranquillement sur tes rails. Parce qu’on ne peut pas « ré-enchanter sa vie » sans cela, dans le fond. Mais cet aspect assez spirituel, presque philosophique, se prend parfois les pieds dans le tapis. Et nous avec. Voici comment.

Imagine-toi rendu au bout des 6 mois de ce cours en ligne. Tu t’es laissé porter, et bercer par les différentes séquences et tu commences à te sentir intérieurement pas pareil. Quelque chose, imperceptiblement a changé au fil des mois. Cette chose se reflète dans ta vie quotidienne, dans tes relations, dans ta vision du monde aussi… C’est assez subtil, mais il y a du neuf là, en-dedans.

Cet état intérieur vers lequel pointe le programme Tourne-Soleil, tu vas te l’imaginer d’une certaine façon. Généralement, ta phrase va commencer par « Désormais, lorsque je ferme les yeux, je vis / ou ressens… » Et puis tu complètes par ce qui te vient. On a tous un truc qui nous vient en tête pour compléter cette phrase. Fais-le, essaie toi aussi, avant de poursuivre. Imagine un instant que tu as ré-axé puissamment ta vie en-dedans et toute ton énergie et que désormais, quand tu fermes les yeux, tu vis ou ressens… quoi ?

Tu y es ? Tu l’as ?

Le plus souvent, les phrases qui viennent nous parlent de « l’absence de cela ». En gros, il y a des trucs qui ne sont plus là pour nous faire suer. Et on peut imaginer très très bien comment on se sentirait plus léger sans ces pesanteurs ! Donc on se sentirait moins ceci ou moins cela, ou avec moins de trucs ou moins de bidules. Et l’idée semble nous réjouir ! L’idée de nous débarrasser définitivement de certains travers ou de certaines émotions durablement encombrantes, quand on y pense, ça le fait !

Un autre cas qu’on rencontre souvent, c’est la phrase qui dirait « quand je ferme les yeux, désormais je vis l’absence de moi-même ». Sous-entendu : et je me sens tellement libéré-délivré de toute cette ancienne identité ! Bon débarras ! Hallelujah, que Dieu t’entende mon fils. Et c’est vrai qu’il y a dans un processus d’ouverture intérieure un aspect qui ressemble à « perdre ses anciens repères » (et laisser partir les vieux schémas pourris que nous avions pu créer dans notre vie). C’est pas faux, en un sens. Mais c’est pourtant une vision erronée, que de le dire ainsi.

Parce que, pour être passée en éclaireuse dans la moulinette de ce voyage intérieur, et pour avoir accompagnée deux testeuses jusqu’au bout des 6 mois aussi, j’ai vu à quel point il n’y a pas « personne » au bout du chemin. Il y a bien quelqu’un. Quelqu’un de bien, quelqu’un de vraiment chouette. Et non, ce n’est pas Dieu. Ce sera pour plus tard, cette reconnexion-là ! Non, Tourne-Soleil te ramène puissamment à la seule personne dont tu ne puisses divorcer sans ressentir un malaise intérieur de fou : toi-même. Ce n’est pas un enkystement de la personnalité, ce programme, pour autant : loin de là ! Nous savons faire la différence entre le petit moi et le grand Soi. Et s’espérer devenir personne est une sorte de vaste fumisterie de nos esprits qui se sentent séparés de l’amour et qui ont juste du mal à s’accepter, à s’accueillir, y compris dans les aspects souffrants, bancals, et malheureux.

Avec Tourne-Soleil, c’est comme un grand repas de la Mafia (tu le sens venir l’exemple à haut risque, là… ?) : tout le monde vient ! Les cousins, les amis, la Mamma, le Padre, et les enfants… Tu redeviens entier progressivement, à mesure que tu fais la paix avec l’idée de te quitter. Dans ce programme, on met ensemble du doux, du tendre et du délicat là où tu as pu avoir tendance à morceler, jeter et gifler. Et nous l’avons tous fait, tu peux me croire !

Voilà ce qu’on avait envie de te partager.

Oh ! Et puis tiens, j’ajoute ceci qui m’a fait sourire ce matin : pour Tourne-Soleil j’avais fait imprimer trois petites cartes de visite à texte inspirant, pour que mes clients puissent la garder et aller consulter le site plus tard, depuis chez eux. La première carte disait « un temps pour moi ». La seconde disait « Changer ma vie ». Et la troisième : « Je m’aime et mes rêves m’attendent ». Ce matin, en nettoyant ma salle d’attente, j’ai du remettre des cartes, le niveau a beaucoup baissé en quelques mois. Et qu’ai-je constaté, à ma grande surprise ? Qu’une seule carte manquait dans le paquet. UNE SEULE. Il ne me restait plus que des exemplaires de deux des thèmes. Les gens se sont rués sur un thème bien précis. Devine lequel ?

« Je m’aime » s’est envolé comme des petits pains. Je m’aime… Si ce n’est pas là un puissant signal, je ne m’y connais pas ! Tu le vois combien il est encore et toujours question « d’être Soi » et de s’aimer comme ça ? Il n’y a pas personne. Ce que tu ES, n’est pas personne. Ce que tu ES c’est « je m’aime ».

Avec infiniment de tendresse,

Gaëlle & la Nature

Plus d’infos sur www.tourne-soleil.com

 


gberny-2017-2Praticienne en médecines douces, je travaille en magnétisme aux côtés des intelligences de la Nature. Retrouvez-moi sur mon blog « Fortifiez vos ailes », sur mon site professionnel : http://www.gaelleberny-magnetisme.com/ et également sur le site du programme Tourne-Soleil : http://www.tourne-soleil.com


(photo : https://fr.pinterest.com/pin/534309943282423788/)

 

Publicités

2 réflexions sur “Y a quelqu’un ?

N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s