Chemin spirituel : lâcher un peu le « quoi » pour regarder le « comment ».

Bonjour à tous !

le thermomètre qui chute à 3°C, le froid mêlé de pluie qui fouette le visage avec un petit vent bien frisquet… C’est officiel, l’automne est arrivé. C’est le bon moment pour se faire une tasse d’un breuvage chaud de votre choix, et vous poser devant la cheminée / le poêle / ou avec le chat sur les genoux pour méditer un peu, ou lire. Ou les deux en même temps… Je vous invite dans mon sillage à découvrir un pan de mon travail en énergétique par un angle particulier. Aujourd’hui, je vous parle du « quoi » et du « comment ». On y va ?

A bien des égards mon travail est un travail d’éveilleuse de consciences. Ces soins énergétiques que je dispense avec l’aide des intelligences de la nature sont profondément équilibrant, certes, résorbent nombres de stress, certes, mais apportent aussi, forcément, un niveau d’alignement intérieur à même de favoriser une meilleure circulation du flot vital. Tous les flux : sanguin, lymphatique, comme énergétique.

La particularité de mon savoir-faire, en tant que kinésiologue, est de respecter VOTRE rythme, et non celui de mes propres possibilités. C’est ce qui en fait toute la valeur : des ouvertures de conscience, oui, mais gérables, à votre niveau du moment, supportées par le corps, sans effort inutile, bien gérées au niveau émotionnel, et mental. Pas d’à-coups : la nature préfère prendre son temps. Ainsi, mes clients intéressés par le développement spirituel intérieur, peuvent trouver dans ces soins une bien meilleure intégration que s’ils cheminent en ayant tendance à ne solliciter qu’un seul des plans en eux-mêmes. Pour le dire autrement : trop de spirituel vous envoie parfois au lit avec de la fièvre, ou vous fait vivre des montagnes russes émotionnelles…

Dans mon cabinet, on parle souvent avec les clients qui cheminent vers une vie qui leur ressemble plus, de cette histoire de « chemin d’ouverture spirituelle ». Parce que notre monde a tendance à tout cataloguer, et que quand tu te poses des questions pour vivre une vie qui te plaît, tu fais du « spirituel ». Voilà : rayon « spiritualité », au fond à gauche après « je prends juste soin de mon corps ».

Notre société adore étiqueter, donc cliver. Or, le spirituel bien vécu, a besoin de l’être dans le corps, dans l’émotionnel ET dans le mental en même temps que dans le niveau spirituel. Sinon c’est le bordel. Ah ben oui : s’ouvrir à ce qu’il y a de plus élevé en soi amène un mouvement de fond d’une sacrée ampleur. Soyons honnête. Et une « remontée de l’ombre » généralement bien conséquente. Aussi, et j’en viens au propos que je voulais aborder aujourd’hui, ai-je souvent une valeur ajoutée dans mes séances en invitant mes clients à déposer deux secondes leur intérêt pour le « quoi » (mon karma, mon mental et ses obsessions, mes « mémoires », etc.) pour aller regarder la gueule du « comment ». Comment ils cheminent. Est-ce confortable, douillet, agréable, ou a minima gérable tous les jours ?

Parce qu’un chemin d’évolution a grosso modo deux options : soit tu y vas au marteau piqueur et tu t’en prends plein la figure, tu rames au niveau émotionnel (mais c’est cool, t’as bien l’impression de te transcender et de faire une « vraie avancée » !), tu galères avec ton mental (ce saligaud qui n’en fait qu’à sa tête !) et parfois tu ne piges plus rien du tout, quand t’es pas juste couvert de boutons, pétri de douleurs, et j’en passe. Soit tu te donnes un temps préalable pour t’intéresser à comment tu veux traverser cette étape qui « appelle en toi », comme c’est souvent le cas. Et tu commences par paramétrer avec bienveillance ta manière de cheminer.

Souvent, d’ailleurs, les gens me regardent incrédules : « mais… on peut faire ça ? Et… On a le droit ? » Ne vous méprenez pas : le « on a le droit » a la vie dure, car il renvoie à un écueil qui se retrouve à peu près partout dans les guidances sur un chemin dit « spirituel » : si tu t’empares du processus, c’est que tu contrôles, donc ton mental a repris les rênes, blablabla. Comme t’es sensé à la fin « n’être plus personne » (pardon, mais j’en rigole encore de ce propos…), tu ne vas pas en prime te faire un chemin pépère dont tu aurais décidé la teneur !!! T’es sensé te plier à tout, comme ça vient : tu dois FAIRE CONFIANCE. Et tout accepter. Les chagrins incommensurables qui ne s’arrêtent plus, les douleurs physiques qui s’enchaînent… Transcendes-toi Manu, tu vaux mieux que ça, souviens-toi que le corps n’existe pas, qu’il n’est qu’une illusion !!!

Bref. Conneries.

Vous vous souvenez que j’ai choisi de travailler en partenariat avec la Nature ? C’est pas pour des cacahuètes. La Nature apporte un contre-poids à l’énergie évolutive des humains : elle amène l’énergie involutive, autrement dit elle stabilise l’évolution dans la forme (donc le corps humain). Avec elle, j’ai tellement appris ! Notamment à considérer ceci : ceux qui cheminent avec douceur, patience et tendresse comme « paramètres du chemin » (leur « comment ») vont au final plus vite dans leurs sauts de conscience car tous les corps cheminent de concert, sans heurts. Ceux qui essaient de « faire sans » sont aux prises avec des paramètres pré-définis dans leur vie, qui, vu la gueule des vies sur Terre actuellement, sont du genre « ni doux, ni sympa, ni respectueux des équilibres ». Bref : maso, violent, et j’en passe.

Alors voilà : quand vous aurez envie de refaire la déco de votre vie, de cheminer vers plus d’ouverture du cœur ou d’apprendre à parler avec Dieu : rappelez-vous que vous avez la possibilité de décider de quelle façon vous aller faire ce chemin. En dansant, ou en rampant ? A vous de voir. La vie peut être plus douce que tout ce que nous avons connu. A nous de nous l’offrir, en conscience : ici commence le premier et peut-être le plus magnifique des gestes spirituels que nous pouvons poser pour notre vie.

A bon entendeur !

😉

Gaëlle & la Nature


gberny-2017-2Praticienne en médecines douces, je travaille en soins énergétiques holistiques avec les intelligences de la Nature (pour les personnes, les animaux, et les lieux). Retrouvez-moi sur mon blog « Fortifiez vos ailes », sur mon site professionnel : http://www.gaelleberny-magnetisme.com/ et également sur le site du programme Tourne-Soleil : http://www.tourne-soleil.com


Idées cadeau : des livres à s’offrir pour se faire du bien, ou à offrir !

> La saison froide en mode « bien-être » est un livre spécial « Automne et couv-light-hivergbernyHiver » pour changer la donne sur vos paramètres internes liés à la saison froide. Un protocole tout doux et simple pour faire évoluer votre corps vers une traversée radieuse, pleine de vitalité et de santé chaque hiver. Un moyen ludique de se reprogrammer autrement. A faire sur 6 semaines, au coucher, chaque début de saison froide.

 


couv-habitez-territoire> Un livre dédié aux anxieux et angoissés pour retrouver la sérénité : « Habitez votre territoire intérieur » comporte un protocole à faire chez soi pour retrouver davantage de calme et de paix au quotidien, jour après jour. Un cheminement sur 6 mois de temps, pour une ré-équilibration en profondeur.

 


(source photo de l’article :pinterest)

N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s