2020 : comment aider les enfants qui coulent ?

Bonjour à tous !

Ce petit article me paraît une évidence, ce matin, après une énième séance avec un enfant qui traverse un état intérieur sombre, et persistant. Depuis environ 18 mois, je croise régulièrement ce genre de bouts de chou dans mes séances et le travail consiste à apaiser et sécuriser l’enfant dans son énergie mais également à l’aider à réguler sa psychologie : en effet, je tombe systématiquement sur la même suggestion depuis 1 an et demi, à savoir recourir à la fleur de Bach « Gentiane » (Gentian en anglais).

Cette essence florale semble hyper-adaptée pour les petits loups actuellement, surtout ceux qui broient du noir, sombrent dans une espèce de pessimisme persistant et se voient régulièrement en échec dans leurs essais pour réussir (à l’école ou à la maison, peu importe). Le moindre événement imprévu ou instable les déséquilibre et c’est le grain de sable qui enraye tout leur fonctionnement.

Ces enfants sont, à mes yeux, de chouettes capteurs du monde environnant, mais actuellement, le monde autour c’est juste « beurk », admettons-le. L’année 2020 aura bousculé tellement les adultes, que nombre d’entre eux fréquentent les services de psy (psychiatrie et psychologie) au point de créer des débordements et une inquiétudes chez ces confrères qui est témoignée ici ou là sur les réseaux sociaux. les adultes flippent, décompensent, régressent… Certains s’isolent, tombent dans la panique… Bref : nos enfants sensitifs sentent le bordel et en font les frais. Ils voudraient aider, mais sont trop jeunes pour ça. Ils se sentent puissamment impuissants, et inutiles. Leur monde émotionnel intense déphase leur structure vibratoire et c’est le cercle vicieux : perte d’énergie, anxiété croissante, mouvements de colère pour essayer de se récupérer, grand découragement…

Bref : ces mômes ont besoin d’aide.

Si vous constatez cela chez votre enfant, sachez que mes soins vibratoires aideront à rétablir la structure saine de leur énergie, à nommer en dédramatisant aussi ce qui les préoccupe. 2 séances suffisent généralement. A côté de cela, vous pouvez sans risques commencez à lui faire prendre la fleur de Bach Gentian en suivant le dosage suivant, qui sort assez souvent à l’identique :

2 gouttes au coucher, durant 2 ou 3 mois. Jusqu’à ce que l’enfant retrouve un peu de légèreté au milieu de toute cette lourdeur.

Prenez soin de vos petites lumières en leur montrant aussi ce qu’il y a de bon dans le monde actuel, lorsque vous voyez passer des actualités plus encourageantes. Nourrissez la beauté avec eux. Faites-en une habitude familiale : tout le monde y gagnera !

PS : si vous vous sentez concerné par ce pessimisme gluant, vous pouvez aussi prendre la fleur de Bach pour vous… 😉

With love,

Gaëlle


B39FFDC4-B176-45AC-8161-264F5F9E5D68

Praticienne en médecines douces, je travaille en soins énergétiques holistiques à distance (pour les personnes, les animaux, et les lieux). Retrouvez-moi sur mon blog « Fortifiez vos ailes », et sur mon site professionnel : http://www.gaelleberny-magnetisme.com/

(photo : pinterest)

N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s