Cocooning spécial 2020 : épisode 7

Bonjour à tous !

Suite de cette série d’épisodes consacrée à découvrir comment les danois – avec leur concept du HYGGE – rendent leur vie chaque jour plus douce et confortable… Caracolant ainsi en tête des pays les plus heureux du monde année après année. Cette série vise à partager des clefs, des essentiels, et à proposer ici ou là des transpositions possibles dans la période actuelle de contexte épidémique, et de confinement. Ma base pour rédiger ces articles : le livre de Meik WIKING (Président de l’Institut de recherche sur le bonheur de Copenhague) intitulé « Le livre du Hygge – mieux vivre, la méthode danoise », FIRST Editions.

***

Slow life

Le HYGGE de nos voisins du nord de l’Europe, les Danois, se repère donc à des marqueurs (une boisson chaude, du feu dans la cheminée ou une bougie pas loin, des douceurs à grignoter…), et à des variables facultatives aussi, mais augmentant le facteur HYGGE comme la présence d’une bonne compagnie (notre cercle relationnel préféré, cette famille de cœur qui nous sécurise et nous connaît si bien). Nous en étions restés là.

Rajoutons maintenant un nouvel ingrédient : le facteur temps. Dans une époque qui redécouvre et explore ce qui fait du bien à l’âme sous toutes ses formes, le ralentissement est l’un des maîtres-mots du moment. Encore beaucoup galvaudé, à mon sens, par des termes comme « slow life » vite récupérés par des magazines féminins tartinant sur le thème de la slow life en nous montrant moult maisons hors de prix, des vies de gens manifestement riches qui se la jouent « minimalistes dans la Creuse » en montant des tables d’hôtes hors de prix pour parisiens en mal d’essentiels… Bref : disons que c’est un premier pas vers la vraie « slow life », mais encore un peu maladroit.

Les Danois, eux, connaissent intimement le mouvement de la lenteur. Il leur est familier car il est intrinsèquement lié au HYGGE. La lenteur, elle se goûte, elle se délivre en prenant son temps, se déroule comme un gros tapis épais qu’il faudrait du temps et mille précautions pour dérouler correctement. Bref : pour le dire avec une Lapalissade, la lenteur c’est tout sauf rapide ! La slow life de poche, entre deux rendez-vous pressés, n’est juste pas de la slow life. Lire un magazine 5 mn en prenant un thé, c’est un début, une petite pause. Mais en aucun cas du vrai HYGGE. Soyons puristes, donc, si vous le permettez : notre monde marketé par tous les bouts qui nous prend pour des idiots en tordant le moindre concept pour nous ramener au même sempiternel « lieu » (ultra-vitesse et sur-consommation comme distraction de nos esprits incapables de se poser VRAIMENT…) ne connaît rien au ralentissement réel, et à ce que « prendre son temps » veut dire.

A quand remonte la dernière fois que vous avez cuisiné un plat au minimum 2 bonnes heures ? Votre dernier moment sans technologie qui vous a tenu doucement dans son étreinte durant 2 ou 3 heures ? Cherchez du côté de vos activités du type tricot / crochet, jardinage… Vous y êtes ?

Prendre son temps : tout un art !

Un moment HYGGE gagne en saveur, en gustativité, s’il comporte ici ou là le soin de prendre volontairement le temps de faire des choses qui… prennent du temps. Inviter des amis à faire ensemble du pain et de la pâtisserie durant un après-midi ? Oui, résolument HYGGE ! Cuisiner pour ses proches, en buvant un bon verre de vin, en écoutant une musique douce, avec une lumière douce comme toile de fond, un repas qui va mitonner longtemps, comme les plats de nos grands-mères ? Oui, absolument HYGGELIG !

Meik Wiking dans son ouvrage nous raconte de nombreuses anecdotes où il a fait des tentatives plus ou moins ratées en termes de résultats culinaires, mais où il garde le souvenir ému d’avoir passé du temps de qualité avec ses amis à préparer des plats improbables… Ces essais témoignent de l’envie de renouer avec quelque chose de profondément authentique, et de profondément lié à l’essence même de nos vies : manger c’est le bas de la fameuse pyramide de Maslow (nos besoins les plus fondamentaux). Prendre du temps pour mettre de l’amour dans ce geste ancestral (et vital pour la vie humaine) permet de reconnecter en soi avec ce qui compte vraiment : sélectionner et travailler avec des ingrédients de qualité, mettre de la conscience dans l’acte de cuisiner, ressentir à quel point le moment en tant que tel nous nourrit déjà par l’implication de nos sens, de la tendresse distillée dans le geste et/ou les conversations autour….

Entrer dans le senti d’une vie qui prend son temps…

Plutôt que de grands discours, j’avais envie de vous partager ici deux vidéos, deux univers qui émanent l’un de Suède, et l’autre de Chine. Deux jeunes femmes. Des vies pas vraiment similaires, mais la nature fortement présente, et un goût pour partager cette beauté puissante par le biais de vidéos sublimement travaillées… Et ce qui se dit là, vient nous chercher sur le thème de la lenteur, de ce qui prend son temps. Encore et encore. Nous murmure à l’oreille que ce qui prend son temps nous délivre parfois d’autres merveilles, invisibles dans la précipitation d’une vie.

Je vous laisse donc déguster ces moments… Donnez-vous le temps de rentrer sur ces terres de langueur et d’ouvrage patient, nourri de ce qui prend son temps, croît lentement, s’étire au long des heures… Puissiez-vous revenir ensuite à vous, et à ce qui appelle dans votre vie à plus de lenteur, et d’activités renouant avec le geste ancestral mais lent, quel qu’il soit.

(à suivre…)

Gaëlle

Seconde vidéo ici, direction la Chine : https://fb.watch/1F8xTnzP1H/ ou https://www.facebook.com/cnliziqi/videos/688859908426208


B39FFDC4-B176-45AC-8161-264F5F9E5D68

Praticienne en médecines douces, je travaille en soins énergétiques holistiques à distance (pour les personnes, les animaux, et les lieux). Retrouvez-moi sur mon blog « Fortifiez vos ailes », et sur mon site professionnel : http://www.gaelleberny-magnetisme.com/

Pour aller plus loin et prendre soin de vous, suivez ces liens :


(photos : pinterest)

N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s