Cocooning spécial 2020 : épisode 8

Bonjour à tous !

vous êtes prêts pour un nouvel épisode sur « cultiver le cocooning en 2020 » ? Alors allons-y…

Je pars du principe que vous avez suivi les 7 épisodes précédents. Vous commencez à être calés, normalement, sur le concept de HYGGE des danois, et ce qu’il recouvre en termes d’ambiance. Se faire du bien, se réchauffer, prendre soin de nos liens sociaux, cultiver le douillet et le moelleux sous de multiples formes et activités… Voilà en résumé l’art de vivre à la danoise, distillé jour après jour, 365 jours par an, et dans tous les secteurs de notre vie, boulot compris.

Mais pourquoi parler de cela maintenant ? Je veux dire… Est-ce juste une toquade, un pis-aller dans ce second confinement ? Une vaine tentative pour positiver une année qui rebat les cartes du monde entier ? Et soulève tellement de questions que la tension sociétale est montée d’un cran, partout sur le globe ? Et les français ne sont pas les derniers sur ce coup : rebelles un jour, rebelles toujours ! La révolution fait partie de notre ADN… Le monde entier nous regarde et oscille entre « font chier avec leur putain d’arrogance, ces frenchies ! » et en même temps une pointe d’envie aussi car ce tempérament insoumis et ingouvernable nous sauve probablement actuellement d’un verrouillage technocratique bizarre et malvenu dans cette période de risque sanitaire.

Alors bon, causer cocooning quand ça gronde autant dehors, quand les fins de mois des temps à venir sont potentiellement incertaines… C’est pas un peu « déconnecté du réel » cette idée ?

Et bien, justement non. C’est pile le moment de rappeler à notre mémoire l’importance de cultiver jour après jour le HYGGE. Pourquoi donc ? Je donne la parole aux intelligences de la Nature, avec lesquelles je travaille en soins énergétiques. Vous allez le voir, leur explication est vraiment intéressante…

Message canalisé auprès des intelligences de la Nature reliées à la guérison humaine :

 » Cultiver le HYGGE est vraiment important dans ces temps de tension collective, à un point que peut-être vous n’imaginez pas. Voici pourquoi : votre corps (physique, et énergétique) engramme actuellement les nouvelles possibilités de futurs qui résultent d’un changement de cap collectif. Le virus n’est pas la cause : il est la conséquence de votre aspiration collective, en tant qu’espèce, à changer de cap. Depuis plusieurs décennies, les humains maturent dans leur for intérieur ce changement de cap, piégés massivement par un état d’inertie énorme. Votre entendement a été altéré, vous vivez comme « abrutis » par des normes sociales qui vous restreignent dans l’expression de vos Êtres profonds. Pour émerger de cette torpeur, il a fallu aspirer à changer, puissamment et ensuite laisser l’univers répondre à cet appel, immense, du collectif humain. Nous, dans la Nature, captons votre SOS depuis de longues décennies et nous avons commencé à y répondre depuis longtemps. Nos partenariats multiples avec l’humanité se renforcent année après année.

Et cette année, la matérialisation d’une première aide visible, massive et impactant votre mode de vie fortement apparaît. C’est le coronavirus qui occupe tant vos esprits depuis un an. Ce virus matérialise aussi le tournant entrepris car il rend possible les premiers changements. Mais vous le voyez, tout ne sera pas aussi simple.

Ce qui n’est pas forcément visible, en revanche, c’est l’impact de ce changement de cap collectif : vous avez délaissés des futurs assez sombres qui arrivaient droit devant depuis de longues années. Vous venez en 2020 d’acter ce renoncement. L’aiguillage du train s’est enclenché et votre train a été dévié de sa trajectoire. Mais ceci n’est pas neutre, au plan vibratoire… Car vos corps à tous étaient en phase avec les anciens futurs probables. Vos corps comportaient l’information de ces anciennes destinations, de façon à vous permettre de vivre, tout simplement : porter en soi l’information des futurs possibles permet à vos organismes et faire une synergie entre vos projets / envies, et les conditions extérieures de matérialisation (ou les non-possibilités). En changeant de cap, vous venez de faire disjoncter collectivement dans votre corps d’énergie l’ancienne destination.

Mais votre espèce est calibrée pour être évolutive. Nous connaissons bien les rouages sous-jacents qui favorisent ce type de mouvements collectifs et individuels. Votre corps va devoir littéralement « se voir donner une nouvelle adresse pour y installer le nouveau programme collectif ». En effet, votre ADN, et vos systèmes éthériques fonctionnent par adressage : chaque projet s’installe en vous en certains lieux (cellules, systèmes du corps, ADN, ARN, etc.). Actuellement une bonne part de l’agitation fébrile provient de ce disjonctage d’adresse : vous continuez d’aspirer à vos projets mais vous sentez tous et toutes que cela tourne désormais dans le vide. L’ancienne adresse n’a plus de destinataire. Ces futurs-là ne répondent plus.

La bonne nouvelle c’est que la nouvelle information concernant les nouveaux futurs possibles (le « nouveau programme collectif ») vous attend. Elle est latente dans l’énergie collective actuellement et cherche à descendre dans vos systèmes vibratoires et à s’y installer.

C’est là qu’intervient le HYGGE : tant que vous êtes hyper-tendus, vigilants à l’extrême, méfiants et apeurés, vous allez résister. Le vivant est indéfiniment patient… Aussi la vie se fera-t-elle patience pure. Mais c’est vous qui allez passer un sale quart d’heure en persistant dans la contraction ! Nous vous invitons donc à revenir au souffle, aux douceurs qui vous détendent, vous relaxent, vous reconnectent avec l’instant présent. Tout va bien, dans l’instant, souvent. Ce sont les suppositions fatiguées de votre mental qui créent la panique. Mais raisonnablement, ici et maintenant tout ne va pas si mal. Et vous faire une tisane chaude, envelopper votre corps de lainages doux, allumer un feu en prenant votre temps, marcher en forêt en respirant profondément… Vous fera le plus grand bien. En prenant le temps de « laisser faire le temps » vous allez permettre à la vie de faire son travail. Et vos systèmes vont recevoir, télécharger cette information douce et tranquille des nouveaux futurs collectifs. Et en laissant ce changement s’opérer en vous, en le digérant patiemment, tous vos systèmes vont se resynchroniser. Vos projets vont alors se reconnecter à ce flot de vie, et recommencer à vibrer. La pulsation de vie va irriguer de nouveau votre corps, avec moral en hausse, vitalité en hausse, confiance accrue…

Mais d’abord, laisser du temps. Car un tel changement demande du temps. Plusieurs mois, pour le dire concrètement. Aussi, cultiver les bienfaits, la détente, le recul, et une certaine lenteur pour cheminer vous aidera à favoriser cette transition en vous.

Sachez que nous aidons sans relâche, ici ou là, ceux qui font appel à nous pour cette période.

Avec infiniment de tendresse pour ce que vous êtes collectivement en train de réaliser,

La Nature. »

(canalisé par Gaëlle BERNY le 17 novembre 2020)


B39FFDC4-B176-45AC-8161-264F5F9E5D68

Praticienne en médecines douces, je travaille en soins énergétiques holistiques à distance (pour les personnes, les animaux, et les lieux). Retrouvez-moi sur mon blog « Fortifiez vos ailes », et sur mon site professionnel : http://www.gaelleberny-magnetisme.com/

(photos : pinterest)

N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s