Automne 2021 : on récolte une année de remontée de l’ombre… Haut les coeurs !

Bonjour à tous !

En clientèle, la période est aux récoltes ! Cela semble sympa, hein, dis comme ça ? Haha ! Ben, en fait… Faut encore aller la chercher, la récolte, bordel !

Plus sérieusement, voici ce que je constate depuis quelques semaines maintenant : nous avons tous été pétris dans le mélangeur de la grande cuisine de 2021… Et pas qu’un peu. Que celui qui ne se sent pas concerné lève le doigt ! 2021 était (est?) une année de l’ombre : on descend à la cave, on retourne en enfance, dans nos replis chéris et souvent, bien pourris. On se raidit (z’avez remarqué ?), on se crispe, on se débat (« je fais ce que je veux !!!! »), on argumente sans fin (espérant leurrer… qui ?)… Bref : mister EGO à l’honneur pour cette année ! Palme d’or, toutes catégories !

Une fucking belle opportunité, que cette année ! Si, si, en vrai, si, promis. Parce qu’après ces mois de bazar intérieur, de bousculade des lignes en-dedans, de rectification de tout ce qu’on croyait savoir « dur comme fer » pis en fait, pas tellement… Et bien s’en vient l’heure des récoltes.

Depuis quelques temps, donc, je fais des séances où ça y est : on y va ! On dénoue, on voit apparaître la trame, l’émergence du sens caché, les traumatismes sont enfin accessibles pour une libération potable, pas trop galère, le cheminement de nos ombres vers la clarté est rendu possible… Et ouf ! Comment ça ne fait pas semblant, bordel de cacahuète !!!

En vrac, et pour illustrer le propos, j’ai vu passer (en séance) une mémoire de bonne sœur en internat qui choppe un môme par le cou et le colle au mur (pour la discipline, hein…) et ma cliente qui galérait un poil avec la notion « d’interdit » (tu m’étonnes !), des histoires de gamins torturés dans la généalogie, en lien avec les sujets très actuels de harcèlement dans les collèges, des mémoires de peurs familiales intenses d’orage transmises par un parent qui sort brutalement l’enfant du bain et bim, la personne enregistre que tous les mouvements « électriques » (donc surprenants, intenses) dans sa vie déclenchent l’eau-rage, mélange de pleurs et de colère…

Pfiou ! Cela ne fait pas semblant, disais-je.

On défait la mémoire, on fait relâcher les états de transes hypnotiques qui nous embarquent en pilote automatique. Transes individuelles (celles de l’ego) ou collectives (liées aux égrégores collectifs, très actifs et intenses actuellement).

Et comme je n’ai pas été en reste de mon côté… J’ai eu besoin de rassembler mes forces et mon savoir-faire dans un livre, pour moi, pour m’aider vite et bien dans les moments « à la con » où mon passé remonte et appelle à la lumière… Ce livre arrive très bientôt : je vous en reparle rapidement. Je ne sais pas pourquoi, mais je sens que beaucoup de gens que je côtoie vont avoir besoin de ce livre-outil dans les temps qui viennent. Et que tant qu’à se simplifier la vie : autant le faire, vu la gueule de ce qui dort dans nos souterrains à tous !

Alors, en passant, un gros câlin à tous et toutes. Ne lâchez pas la rampe, continuez à vous marrer de tout ce bordel, parce que droit devant, c’est pas mieux ! Serrons-nous les coudes. Distancions-nous de ce qui plombe et honorons aussi les messages de l’Ombre en nous, qui n’attendent que reconnaissance pour faire relâcher nos tensions inutiles. Demain nous veut neufs. Plus dépouillés. Plus matures. Et bien, OK !

Prenez soin de vous,

with love,

Gaelle


Praticienne en médecines douces, je travaille en soins énergétiques holistiques à distance (pour les personnes, les animaux, et les lieux).

Retrouvez-moi sur mon blog « Fortifiez vos ailes », et sur mon site professionnel : http://www.gaelleberny-magnetisme.com/

(photos : Pinterest)

N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s