La valeur des tous petits pas

Bonjour à tous !

Aujourd’hui j’ai eu envie de vous traduire un chouette article, de l’américain. Parce que la sagesse de ce propos vous touchera forcément, et qu’il y a mille façons d’utiliser cette suggestion dans sa vie.

Voici donc un article de Kendra Adachi (source en fin d’article) :

Le pouvoir des pas ridiculement petits.         

Je suis quelqu’un de très endurant et inflexible (à la fois mentalement et physiquement), ainsi le yoga est-il pour moi une pratique « zéro mental », qui soulage mes maux de dos et mon cerveau d’écureuil sur-caféiné.

Durant ma trentaine, j’ai travaillé dur pour faire du yoga une de mes habitudes de vie. Souvent nous construisons des habitudes pour soutenir des choses qui devraient compter pour nous, alors qu’en définitive non : mais dans ce cas précis, mes raisons pour ancrer cette nouvelle habitude de yoga s’enracinaient justement dans ce qui comptait vraiment pour moi, à savoir la pleine conscience et un corps qui ne me fait pas souffrir en permanence.

Et tout ce que j’avais à faire, c’était de m’y mettre et de pratiquer.

J’ai essayé la combinaison complète du type « je vais faire 30 minutes de yoga, 4 fois par semaine », et j’ai construit un  gros système pour soutenir cette motivation.  J’ai téléchargé des applis, acheté le meilleur tapis de yoga, les meilleurs blocs en mousse, la meilleure tenue. J’avais une checklist et des alarmes sur mon téléphone. J’ai même payé pour avoir un pass pour 10 cours de yoga intensif m’obligeant à « rendre des comptes » (donc à aller en cours).

Petite parenthèse : si vous voulez sentir comment c’est la sensation de n’avoir aucun contrôle sur votre vie, je vous conseille de commencer votre aventure « pratique du yoga » en vous inscrivant à l’un de ces cours intensifs de yoga, où vous transpirez durant les 90 mn de cours comme jamais, et rentrez au volant de votre voiture les jambes tremblantes, en vous demandant si quelque chose ne serait pas cassé à l’intérieur… C’est très « agréable » !

En dépit de mon système mis en place, je n’ai jamais tenu les 4 jours de yoga par semaine.

Rien ne fonctionnait et ma frustration était au-delà de tout. Je voulais apprendre le yoga ! Mes raisons étaient véritables et comptaient pour moi ! Personne ne me forçait ! Pourquoi était-ce donc aussi dur ?

Parce que c’était « trop grand ».

Même si vous essayez de développer des habitudes qui soutiennent profondément votre vie, en les voulant authentiquement, les petits pas seront toujours les meilleures options parce que grâce à eux vous bougerez « pour de vrai ». Si au contraire vous vous mettez trop la pression, avec un gros système, vous passerez plus de temps à la maintenance de cette organisation complexe qu’à développer l’habitude elle-même.

Mes pas ridiculement petits

Le premier janvier de l’an passé j’ai fait ma liste de bonnes intentions, comme beaucoup de gens. Je voulais toujours bâtir une habitude de yoga mais je savais désormais que mon approche devait être différente cette fois. Si je voulais pratiquer le yoga sur une base régulière, je devais commencer par de si petits pas que ne pas les respecter serait embarrassant.

Mon engagement ? Une posture de chien tête en bas par jour.

Juste une.

Si vous êtes peu familier avec le yoga, cette posture consiste à mettre les mains au sol, bras tendus, et jambes pieds à plat part terre, tendues également de façon à former un A. A l’exception de la posture du cadavre (allongé sur le dos simplement) cette posture est sans doute l’une des plus simples qui soit en yoga.

Chaque jour, je faisais un « chien tête en bas ». Je me pliais, posais mes mains sur le sol et mes fesses en l’air, tenais la pose durant quelques respirations profondes et puis me relevais. Voilà : fait pour aujourd’hui.

Evidemment je me sentais assez bizarre en faisant cette aventure de façon aussi risible, mais j’étais déterminée à m’y tenir et à voir si cette approche pouvait réellement changer quelque chose. Essayer « grand » n’avait pas fonctionné pour développer cette habitude du yoga, alors peut-être qu’essayer « petit » fonctionnerait ?

Durant une période, la réponse –au moins en termes de résultats – se cantonnait à un « non » sonore. Je ne suis pas automatiquement devenue plus flexible, ni ne suis devenue ce qu’on pourrait appeler « zen ». Pour autant, mon habitude était trop petite pour que je la quitte, alors j’ai poursuivi. Durant des semaines.

Grosse victoire qui s’est faite toute seule.

Je faisais ma posture le matin ou avant d’aller au lit le soir, si j’avais oublié. Parfois je la faisais deux fois dans la journée. Occasionnellement je faisais une salutation au soleil entière (enchaînement de près de 12 postures, qui inclut le chien tête en bas), ce qui me prenait environ 15 secondes.

Après environ 4 mois, j’ai graduellement bâti à partir de ce premier petit pas et je fais maintenant du yoga sur une base de 30 secondes par jour.

Je répète : 30 secondes par jour !

Bien entendu, sur le papier, toute cette démarche ressemble à une vaste blaque ! Quelle plaisanterie de penser que 30 secondes de yoga représentent quoi que ce soit, mais la blague c’était pour moi, car en fait, j’ai réussi à développer une habitude de pratique de yoga quotidienne. Et même si cela ne dure que le temps de boire une bière, je suis réellement fière. Je suis en route dans la direction d’une chose que j’ai toujours voulue, et les pas ridiculement petits m’ont aidée à arriver à cet endroit du chemin. Presque deux ans plus tard je pratique toujours le yoga quotidiennement, même si c’est juste pour une seule posture.

Ici est la clé avec les habitudes : vous pensez peut-être que sans une grosse organisation pour soutenir votre habitude, cela ne marchera pas, mais je crois pour ma part que l’inverse est vrai.

Quand vous commencez « grand », vous abandonnez avant même d’avoir commencé, mais plus les pas sont petits, plus vous y arriverez. Plus vous referez cela, plus vous continuerez à refaire ces petits pas, plus vous parviendrez à en faire une part pleine de sens de votre rythme journalier de vie. Et c’est là que se trouve la clé.

Embrassez le pouvoir des tous petits pas. Ils comptent, ils sont importants, et ils sont le meilleur chemin pour créer des habitudes qui comptent vraiment pour vous.

(Source : https://www.becomingminimalist.com/ridiculously-small-steps/

Traduction : Gaëlle BERNY)


B39FFDC4-B176-45AC-8161-264F5F9E5D68

Praticienne en médecines douces, je travaille en soins énergétiques holistiques à distance (pour les personnes, les animaux, et les lieux). Retrouvez-moi sur mon blog « Fortifiez vos ailes », et sur mon site professionnel : http://www.gaelleberny-magnetisme.com/

(photos : pinterest)

Confinement – jour 41 – Les câlins sont notre avenir

thé-aubeBonjour à tous !

Bientôt 7 semaines de confinement achevées. Où en sommes-nous ? Qu’avons-nous appris de ces 7 longues semaines de temps à l’arrêt, ou exercé différemment, depuis chez soi ?

Je vois ici ou là le réel se frayer un chemin. Le monde d’après ne sera pas. Pas aussi vite qu’on le voudrait. Nous prenons collectivement conscience du niveau serré d’intrications malsaines de « l’ancien monde ». Et déjà, l’ancien monde nous rappelle au travail, de peur que nous prenions goût à cette pause « imméritée ».

Lire la suite

Les effondrements nécessaires

Bonjour à tous !

Cela faisait un bout de temps que je n’étais pas revenue à l’écriture. Aujourd’hui, justement, voilà une petite fenêtre ouverte, en-dedans. Un rayon de soleil… Et l’envie d’écrire qui s’invite. Cool ! Le temps d’aller poster une lettre, en écoutant venir le thème du jour… Je traverse la rue, et j’entends en moi « les effondrements nécessaires ». Suivi d’une petite ritournelle en boucle : « laisse tomber les choses, laisse tomber les choses, laisse… » (sur l’air de « laisse tomber les filles »). Ah ben ouais, forcément.

Lire la suite

Une histoire d’articulations

Rear view of Least Tern with rasied wings on beach

Bonjour à tous !

Ce matin, j’avais envie de vous parler d’articulation. Mais vous le savez sûrement, quand on travaille en guérison holistique, on ne peut voir les choses que sous le seul angle du corps physique. Pas possible, pas vraiment suffisant. Même si, dans l’absolu, tout ce que montre le physique nous donne l’essentiel des clés importantes. En matière d’articulation, ce qui se trouve sous nos yeux – genoux, épaules, etc. mais aussi dans le monde extérieur – reflète le principe articulaire et son importance essentielle. Voilà de quoi j’aimerais parler ce matin. Je vous emmène avec moi pour la balade ?

Lire la suite

Nouvelle lune du 16 juin

escargot-luneBonjour à tous !

Demain, c’est la nouvelle lune de juin, le 16 vers 16h en France. Comme pour toutes les nouvelles lunes, c’est le bon moment pour se poser, faire un petit rituel ou méditer, et formuler éventuellement quelques souhaits ou intentions. Les nouvelles lunes sont de bons moments pour demander à l’univers, d’une façon générale.

La nouvelle lune de juin promet d’être intense. Pour le moment, il semble qu’elle dope en énergie tout ce qui vit : les bouts- de chou sont survoltés, les adultes traversent des mouvements intérieurs assez marqués, les salades poussent à vive allure au jardin… Manquerait plus que les escargots se mettent à chanter sur une branche sous la lune !

Juin a été annoncé en astrologie comme un mois intense. Une espèce de « feu roulant » selon Danielle Clermont et ses prévisions astros du mois. Il y a surtout le portail habituel du 21 juin droit devant… Il s’agit donc de se camper les deux pieds sur Terre, de prendre soin de soi et de son corps, de se chouchouter, et d’éviter de trop se poser de questions. La période pousse plutôt à l’action. En restant dans le coeur, nous pourrons aligner plus justement nos actes sur de bonnes ondes.

Prenez soin de vous et de votre jardin !

Gaëlle

(photo : https://www.pinterest.com/pin/411235009700342736/)

Gestion holistique des limaces au jardin : un défi intelligent.

légumes-jardinBonjour à tous !

La vidéo du jour intéressera tous les jardiniers bios et autres permaculteurs en herbe. Mais à celui qui sait regarder avec les bons yeux, elle s’adresse à bien plus qu’à nos relations de jardinage.

Avez-vous déjà considéré quelqu’un, humain, animal ou même végétal, comme un ennemi dans votre vie ? Sûrement, vous avez connu ça : un agacement viscéral, une incompréhension doublée d’une colère pour les agissements de cet « autre » qui, de votre point de vue, fait n’importe quoi et même, chercherait à vous nuire… Si, je suis sûre que vous savez de quoi je parle. Cet emportement pour « ces idiots-là » (et je suis polie) qui ne pensent pas comme nous, et puis la météo qui fait vraiment suer avec ces froids et ces chauds, et puis ces limaces qui dévorent nos salades !!! Non, vraiment, à bien y regarder, nous avons tous notre lot d’ennemis avérés.

Lire la suite

Suivre le soleil !

chat-soleilBonjour à tous !

J’aime beaucoup observer la nature. Les animaux ont souvent des comportements en apparence anodins, mais quand apparaît la logique sous-jacente, nous voyons apparaître ce qui représente une priorité pour eux. Cette vidéo est juste fantastique pour ça !

L’essentiel, bien souvent, est simple comme un rayon de soleil… Si c’est aussi important pour eux, instinctivement, imaginez pour nous ! Allez zou : tout le monde dans la lumière !

Lire la suite