Cocooning spécial 2020 : épisode 8

Bonjour à tous !

vous êtes prêts pour un nouvel épisode sur « cultiver le cocooning en 2020 » ? Alors allons-y…

Je pars du principe que vous avez suivi les 7 épisodes précédents. Vous commencez à être calés, normalement, sur le concept de HYGGE des danois, et ce qu’il recouvre en termes d’ambiance. Se faire du bien, se réchauffer, prendre soin de nos liens sociaux, cultiver le douillet et le moelleux sous de multiples formes et activités… Voilà en résumé l’art de vivre à la danoise, distillé jour après jour, 365 jours par an, et dans tous les secteurs de notre vie, boulot compris.

Mais pourquoi parler de cela maintenant ? Je veux dire… Est-ce juste une toquade, un pis-aller dans ce second confinement ? Une vaine tentative pour positiver une année qui rebat les cartes du monde entier ? Et soulève tellement de questions que la tension sociétale est montée d’un cran, partout sur le globe ? Et les français ne sont pas les derniers sur ce coup : rebelles un jour, rebelles toujours ! La révolution fait partie de notre ADN… Le monde entier nous regarde et oscille entre « font chier avec leur putain d’arrogance, ces frenchies ! » et en même temps une pointe d’envie aussi car ce tempérament insoumis et ingouvernable nous sauve probablement actuellement d’un verrouillage technocratique bizarre et malvenu dans cette période de risque sanitaire.

Alors bon, causer cocooning quand ça gronde autant dehors, quand les fins de mois des temps à venir sont potentiellement incertaines… C’est pas un peu « déconnecté du réel » cette idée ?

Lire la suite

D’essais en trouvailles : la voie de la nature

J’ai essayé les médocs. Dans un monde qui traite frénétiquement les symptômes, j’ai grandi, apprenant à étouffer le mal, comme tous les autres. Caressée dans le sens du poil quand j’endormais le visible, félicitée de recourir ainsi au « rétablissement de ma santé », je suivais, confiante, la route des médecins et de leur cohorte d’injonctions péremptoires. Et puis, j’ai reculé d’un pas. Un peu délaissé les routes des affirmatifs sûrs de leur science, quand mon murmure intérieur s’est levé.

J’ai essayé le brouillard mental. Trop de tout quand tu nais môme hypersensible, et voilà que tu navigues entre endormir tes sens, noyer ce que tu perçois d’un monde adulte dément, et percevoir plus fort, plus loin, pour chercher une réponse à toute cette aberration. Le brouillard m’a sans doute sauvée à une époque précoce. Compagnon des impuissants il est une réponse satisfaisante quand il préserve l’entendement, protège le psychisme aussi. Le mien va bien. Mon brouillard a désormais perdu de son utilité.

Lire la suite

Les bienfaits de la ré-harmonisation fréquentielle

oasisBonjour à tous !

Cet après-midi, je travaillais en co-inspiration avec mes partenaires, les intelligences de la Nature. Nous rédigions le livre « café-frissons » que j’évoquais dans le blog « voilà ce qui se passe quand on arrête de douter ». En fait, le livre est écrit, son ossature est posée. Maintenant, je le reprends et ajoute des éclairages, des exemples, des commentaires ici ou là… Et à un moment donné, donc, cet après-midi nous a mené à discuter de la ré-harmonisation fréquentielle. La Nature a semblé soudain incroyablement enthousiaste à l’évocation de cette pratique, qui m’est venue un jour spontanément (durant une sieste, lol !). Et nous avons convenu d’insérer l’exercice dans le livre. Comme cela, le lecteur pourra se faire lui-même son petit recalibrage fréquentiel top-moumoute, quand il en éprouvera le besoin.

Lire la suite

Réhabiliter le domaine spirituel, juste nécessaire.

amours-en-cageBonjour à toi, ami lecteur !

Aujourd’hui, nous allons parler d’un thème qui a tendance à être trop souvent abîmé dans les sociétés humaines actuelles. Je veux parler du domaine spirituel. Et dans ce blog, écrit en co-inspiration avec les intelligences de la Nature, je vais te parler, ami, de la nécessité de réhabiliter sainement le spirituel. Car ce domaine a une fonction, vois-tu, ce n’est pas qu’une chimère « woo-woo » comme disent les américains en cataloguant dans un même sac tout ce qui touche au « new age ». Je vais être claire, ami lecteur : je ne suis pas venue te parler du monde des bisounours. Mais bien de ce que recouvre la nécessaire réalité spirituelle dans une vie humaine qui a de la gueule…

Prends quelques instants pour lire ce qui suit. Sois disponible pour lire ces lignes. Cale-toi confortablement, avec le p’tit thé ou café qui va bien. Nous t’offrons en partage notre vision du monde, à la lumière de nombreuses années de pratique conjointe en magnétisme sur des personnes de tous âges, et à la lumière également d’une ouverture et d’une amplification de ma propre connexion aux aspects spirituels de mon Être qui s’opère depuis plusieurs années, m’amenant à parler ici de ce que j’expérimente et non de quelconques théories « hors réalité ». Vois comment cela résonnera pour toi.

Lire la suite