Premiers frimas : anticiper tranquillement sur la saison froide

couv-light-hivergbernyBonjour à tous !

J’ai ressorti mon châle en laine (que j’ai dû mettre bien une année à tricoter…), relancé les soirées avec feu de cheminée… C’est officiel : ça caille. Le froid revient tranquillement dans les matinées frisquettes, et le coulis de vent glacial déboule du nord. C’est comme se faire éjecter de l’été fissa, sans ménagement. Et perso, j’adore. L’automne, l’hiver, sont devenues mes saisons chouchoutes depuis quelques années.

L’an passé, la nature m’a proposé de rédiger un bouquin, sur le thème de la saison froide. Ce qui se partage dans ce livre est à la fois simple et… indescriptible. Mais bon, comme c’est le moment pour lire ce livre et surtout refaire son petit protocole (papier + crayon, au calme) sur trois semaines… Et bien je m’en vais vous décrire en quelques mots son contenu, et puis, allez, c’est jour de fête, je vous partage le premier chapitre. Histoire que vous sentiez combien je n’ai pas pu rédiger ce livre de manière habituelle, saisie que j’ai été par un élan romanesque étrange…

Lire la suite

Cet automne, préparez-vous pour un hiver radieux !

arbre-automne

Bonjour à tous,

peu importe où vous habitez, cet article vous concerne. Que vous soyez expatrié au fin fond du Minnesota, dans les terres blanches du Canada, ou blotti dans l’Ariège en France, c’est pareil : vous êtes certainement concerné par cette pénible évidence que la saison froide, trop souvent, rime avec galères. Oh, pas forcément de grandes galères, juste… Des affections ORL à répétition, des virus qui semblent vous sauter dessus de manière préférentielle en hiver (la faute soi-disant aux écoles qui « brassent les enfants malades »…). Vous êtes peut-être « sujet à la grippe », « sujet à la dépression saisonnière », partisan de « renforcer vos défenses immunitaires chaque automne et hiver »… Vous faites peut-être partie de la longue cohorte de tous ces gens des sociétés dites modernes qui voient leur vitalité chuter durant la saison froide, leur corps s’affaiblir inexorablement, et qui ont enregistré des tas et des tas d’explications (en réalité fausses) pour justifier cette situation.

couv-light-hivergbernySauf que. Durant nos conversations de cet été, la Nature m’a aidée à mettre à jour le fait que nous vivons souvent les périodes froides de manière dégradée, alors que nous pourrions les traverser bien autrement. Et si vous croyez que c’est impossible de changer la donne… Alors il va être temps de vous poser un moment, et de parcourir ces conversations que nous avons rassemblées dans un petit livre afin d’éclairer votre lanterne.

Lire la suite