De la lenteur et du non-savoir

Bonjour à tous !

Voilà quelques temps que je n’étais point venue au clavier… Déjà presque une semaine que je mâchouille cet article, mais impossible de m’y mettre. Pourquoi ?

Et bien… D’abord parce que la période est étonnamment lourde, vous ne trouvez pas ? Tous mes clients se plaignent d’une grande lourdeur actuellement. Et elle semble bien collective. Nos corps sont comme enlisés, freinés. Scotchés à la Terre. Plus lents pour tout. Au point qu’il nous faut davantage arbitrer actuellement, entre deux tâches : nous n’avons pas la même énergie qu’il y a 2 ou 3 ans. Ce frein dans l’énergie vitale collective nous oblige à peser nos élans, à engager à bon escient notre énergie. Et dans le fond, ce n’est pas plus mal.

Lire la suite