Confinement – jour 16 – On en fait quoi, des complotistes ?

candle-2181896_640

Petite vidéo tournée hier soir, en mode inspiration post-douche… et en pyjama ! « Viendez » au coin du feu avec moi, on va causer humanité, encore un peu. C’est la période ! Semons de petites graines d’ouverture du regard et du cœur… 😉

Gaëlle

 


B39FFDC4-B176-45AC-8161-264F5F9E5D68Praticienne en médecines douces, je travaille en soins énergétiques holistiques à distance (pour les personnes, les animaux, et les lieux). Retrouvez-moi sur mon blog « Fortifiez vos ailes », sur mon site professionnel : http://www.gaelleberny-magnetisme.com/


 

(photo : https://pixabay.com/fr/photos/oiseau-ailes-flottant-nature-1045954/)

Des ponts vibratoires

chemin-natureAujourd’hui, je voudrais vous parler des ponts.

Ça manque un peu, dans certaines circonstances, les ponts. Entre deux rives, entre deux territoires distants, entre deux civilisations, entre deux êtres. L’utilité d’un pont c’est l’évidence : ça relie, ça tricote du passage, dans un sens et dans l’autre. C’est le lieu où s’estompent les frontières.

Dans ma pratique d’énergéticienne, les ponts sont de grands trésors. Je veux parler des ponts vibratoires. J’y recours tous les jours, durant mes soins pour ceux qui viennent me consulter. Ma spécialité ? Les ponts vibratoires avec des aspects du vivant présents dans la nature. Et plus particulièrement avec les cristaux, qui sont à mes yeux de grands amis.

A quoi sert un pont vibratoire ? A aller chercher la solution la plus parfaite qui soit pour vous, quand vous en avez besoin. Les cristaux notamment sont de grands pourvoyeurs de fréquences hautement guérisseuses, qui, couplées durant quelques minutes ciblées à votre propre énergie, peuvent opérer de mini-miracles. Ils font exploser vos chaînes tenaces, avec délicatesse, ils dissolvent vos peurs et schémas limitants, ils savent vous emmener psychiquement vers de plus beaux jardins mentaux tandis que la nature et moi-même opérons des tâches plus ingrates dans la structure de votre aura… Les plantes, quant à elles, offrent également leurs bienfaits quand on les sollicite à l’aide d’un pont vibratoire : elles apaisent, stimulent, régulent… Une vraie pharmacopée invisible et généreuse. Disponible 24h sur 24.

Lorsque vous sollicitez un pont avec le vivant, allez dans votre cœur. Il ne s’agit pas d’un pont genre « lien », comme un trait d’union. Ne le voyez pas comme cela. Vous seriez légèrement à côté de la plaque. Légèrement. Allez dans votre cœur, et imaginez dans votre cœur ce qui vous aiderait le plus, dans la nature, à cet instant. Et laissez venir l’image… Un cristal, une plante… Ou encore l’océan, la terre, le vent… Puis, demandez l’ouverture d’un pont vibratoire, pour vous aider. Et laissez faire. Ce pont consiste en une expansion de votre propre énergie vitale, couplée à l’énergie de l’élément auquel vous faites appel. Puis, écoutez. Savourez doucement les prochaines minutes.

Sachez que les ponts avec la nature se referment d’eux-mêmes, au bout de quelques minutes, généralement, car le vivant œuvre dans l’amour et peut sentir quand cela est assez pour vous. Trop, ce n’est pas bon. Peu de gens sont vraiment prêts à naviguer H24 dans de hautes fréquences. Vos différents systèmes doivent s’accoutumer à cela. Mais une fois de temps en temps, je vous invite à faire l’expérience. Puis plus régulièrement, si vous avez le feeling.

C’est une belle manière de refaire corps avec le vivant, au niveau où lui et nous sommes UN. C’est souvent une expérience douce, agréable et stimulante. Les bénéfices sur le long terme valent largement toutes les crèmes antirides du monde ! 😉

Gaëlle


B39FFDC4-B176-45AC-8161-264F5F9E5D68Praticienne en médecines douces, je travaille en soins énergétiques holistiques avec les intelligences de la Nature (pour les personnes, les animaux, et les lieux). Retrouvez-moi sur mon blog « Fortifiez vos ailes », sur mon site professionnel : http://www.gaelleberny-magnetisme.com/ et également sur le site du programme Tourne-Soleil : http://www.tourne-soleil.com


Idées cadeau : des livres à s’offrir pour se faire du bien, ou à offrir !

> La saison froide en mode « bien-être » est un livre spécial « Automne et couv-light-hivergbernyHiver » pour changer la donne sur vos paramètres internes liés à la saison froide. Un protocole tout doux et simple pour faire évoluer votre corps vers une traversée radieuse, pleine de vitalité et de santé chaque hiver. Un moyen ludique de se reprogrammer autrement. A faire sur 6 semaines, au coucher, chaque début de saison froide.

 


couv-habitez-territoire> Un livre dédié aux anxieux et angoissés pour retrouver la sérénité : « Habitez votre territoire intérieur » comporte un protocole à faire chez soi pour retrouver davantage de calme et de paix au quotidien, jour après jour. Un cheminement sur 6 mois de temps, pour une ré-équilibration en profondeur.

 


(source photos de l’article : Pinterest)

 

 

 

Quand tu « n’aimes pas » : fais une pause.

pause-café

Parfois, la vie dépose à tes pieds une branche de ronces. Tu te tiens droit, reculant l’orteil, prudent, et tu observes durement cette branche d’épines déposée-là, sur ton rivage. Tu regardes tes mains, soigneusement lavées et si douces, et tu considères la branche roncière avec un soudain mépris. Mais te souviens-tu, encore un peu, de ce qui t’as été dit précédemment ? Que rien de ce que tu vois, respires, et dégustes en ce monde ne se tient véritablement en-dehors de toi ?

Alors voilà que cette ronce pleine de foutues épines, elle aussi appartient au paysage intérieur. Et tout à ta détestation du piquant, tu en oublies presque ce subtil mouvement de repli, de recul. La branche elle aussi est en toi. Non seulement ses épines, capables de griffer, d’arracher, ou de retenir, mais aussi… ses épines, capables de griffer, d’arracher ou de retenir. Oui, tu as bien lu. Pas d’erreur dans ma phrase. Non seulement les épines te font suer, et râler, mais en réalité, elles jouent là leur plus beau rôle : celui de protéger la ronce. Et en un sens, elle choisit de ne laisser que les oiseaux précautionneux et délicats accéder à quelques mûres, sans ravager tout le roncier de manière fort incivile, au risque d’y laisser des plumes. Ne vois-tu pas que chaque chose, personne, ou événement que tu détestes, t’apporte aussi des qualités ? Est-ce que cela signifie pour autant que tu vas dormir avec des ronces dans ton lit ?

Non. Car tu sais, désormais, grand guerrier spirituel que tu es, que les câlins te rendent bien plus heureux en ce monde. Tu choisis les câlins, pas les coups, ni les griffures. Mais ce choix, ne peut-il se passer d’inclure, à un certain niveau, tout ce qui n’est pas ce choix ? En physique quantique, ou en énergétique, cela est en réalité nécessaire. Si tu veux éviter que la vie ne vienne encore et encore te rappeler à la ronce, alors accueille l’énergie de la ronce en toi… Et combine-la à ton choix de douceur. La coexistence des charges vibratoires (de situations, de personnes, d’événements, etc.) nous amène la paix, et nous pouvons ensuite affirmer ce que nous voulons vivre. Quelle qualité dans le monde, et du monde, nous voulons manifester, en tant qu’âme.

La seule manière d’être la ronce, c’est d’entrer en amitié avec elle. Sois totalement l’énergie de ce qui te rebute le plus, et fais-le non pas pour « t’y perdre », mais pour « entrer en amitié avec ». De la sorte, le Grand embrasse le Petit, et des liens se tissent dans l’espace plus vaste entre les contraires… Ce que tu aimes, et ce que tu n’aimes pas. De là provient la paix. Et ton choix, ensuite, procèdera d’une énergie puissante, car enfin intégrée.

Pour le dire autrement, les plus grands faiseurs de paix ont intégré patiemment leurs ombres de violence, et de guerres. Les plus grands compatissants ont intégré leurs énergies d’égoïsme, d’isolement et de mépris pour autrui. Les plus grands sages ont intégré l’énergie de la bêtise, de l’ignorance et de la folie. Tu saisis ? C’est ainsi que vient la paix à toi. Et cela ne signifie pas pour autant que dire oui à l’énergie présente en toutes choses revient à dire oui à toutes les formes de manifestations. Tu as le droit de choisir le type d’expérience que tu souhaites vivre, à partir du moment où tu saisis la mécanique quantique à l’œuvre, qui rappelle au cœur de l’expérience souhaitée les charges complémentaires, pour qu’elles soient reçues en amies, avec tendresse, gentillesse, et considération.

 

Gaëlle & la Nature


gberny-2017-2Praticienne en médecines douces, je travaille en soins énergétiques holistiques avec les intelligences de la Nature (pour les personnes, les animaux, et les lieux). Retrouvez-moi sur mon blog « Fortifiez vos ailes », sur mon site professionnel : http://www.gaelleberny-magnetisme.com/ et également sur le site du programme Tourne-Soleil : http://www.tourne-soleil.com


Idées cadeau : des livres à s’offrir pour se faire du bien, ou à offrir !

> La saison froide en mode « bien-être » est un livre spécial « Automne et couv-light-hivergbernyHiver » pour changer la donne sur vos paramètres internes liés à la saison froide. Un protocole tout doux et simple pour faire évoluer votre corps vers une traversée radieuse, pleine de vitalité et de santé chaque hiver. Un moyen ludique de se reprogrammer autrement. A faire sur 6 semaines, au coucher, chaque début de saison froide.

 


couv-habitez-territoire> Un livre dédié aux anxieux et angoissés pour retrouver la sérénité : « Habitez votre territoire intérieur » comporte un protocole à faire chez soi pour retrouver davantage de calme et de paix au quotidien, jour après jour. Un cheminement sur 6 mois de temps, pour une ré-équilibration en profondeur.

 


(source photos de l’article : Pinterest)

Stress, anxiété et angoisses : que faire ?

matin-lumiereBonjour à tous !

Je m’adresse aujourd’hui à tous les anxieux, les angoissés, les inquiets, et stressés qui se reconnaîtront. Mais pas seulement. Je m’adresse aussi à tout être humain « normalement constitué » qui se heurte parfois à des moments de peur, de sensibilité au monde trop élevé et aimerait simplement amplifier davantage son « espace intérieur de paix ». Les premiers ont besoin de le rétablir (voire littéralement de le reconstruire), les seconds, eux, ont plutôt besoin de le parfaire encore un poil.

Amplifier la paix, donc. C’était mon propos quand j’ai proposé à la Nature de co-écrire un livre sur le thème « en finir avec les crises d’angoisses ». Au final, nous avons opté pour un titre qui pointe davantage vers la solution que vers le problème : « Habitez votre territoire intérieur ». Bref : revenez à la maison, après l’avoir retapée si besoin est, et remettez une belle déco et de jolies couleurs dans votre espace de paix du dedans, histoire de vous sentir enfin, physiquement, « à la maison et en sécurité ».

Le livre est désormais disponible à l’achat. Je vous propose en quelques lignes de découvrir ce qui vous attend :

Lire la suite

Alchimie intérieure : entre dans le feu !

feu-hiverBonjour à toi, ami lecteur !

Ce matin, je viens déposer dans ta hotte trois petites histoires. Trois bouts de vie. Et l’on va, si tu le veux bien, ensemble, en explorer les similarités…

Ce drôle de blog me tournait dans la tête cette nuit. Il s’est agencé comme une sorte de puzzle. Et si ma couette n’avait pas été aussi douillette, je me serai presque levée pour le déposer directement sur le papier.

Lire la suite

Nettoyer l’énergie pour un noël en famille apaisé

cheersBonjour à tous !

aujourd’hui, j’avais envie de vous glisser une petite idée. Comme ça, en passant. Où allez-vous fêter Noël ? Combien serez-vous autour de la table ? Dans quel lieu ? La dernière fois que cela s’est produit, comment était l’ambiance ?

Récemment j’ai entendu plusieurs histoires de « repas de famille » qui virent régulièrement au conflit. J’ai évoqué avec mes clients une autre piste, à laquelle ils n’avaient pas pensé : nettoyer l’énergie du lieu. Surtout quand il s’agit de se retrouver en famille élargie, ensemble dans un lieu « familial ». Parce que généralement, « tout y est » : entendez que le lieu est porteur de nos anciennes disputes, des thèmes récurrents dans la famille, des émotions précédentes non évacuées, et des charges d’hostilité qui nous ont parfois précédées. Pour le dire autrement : si nos ancêtres se querellaient déjà lourdement, nous sommes emmenés sur les mêmes rails, incidemment, quand nous évoluons dans le même lieu.

Lire la suite

Les bienfaits de la ré-harmonisation fréquentielle

oasisBonjour à tous !

Cet après-midi, je travaillais en co-inspiration avec mes partenaires, les intelligences de la Nature. Nous rédigions le livre « café-frissons » que j’évoquais dans le blog « voilà ce qui se passe quand on arrête de douter ». En fait, le livre est écrit, son ossature est posée. Maintenant, je le reprends et ajoute des éclairages, des exemples, des commentaires ici ou là… Et à un moment donné, donc, cet après-midi nous a mené à discuter de la ré-harmonisation fréquentielle. La Nature a semblé soudain incroyablement enthousiaste à l’évocation de cette pratique, qui m’est venue un jour spontanément (durant une sieste, lol !). Et nous avons convenu d’insérer l’exercice dans le livre. Comme cela, le lecteur pourra se faire lui-même son petit recalibrage fréquentiel top-moumoute, quand il en éprouvera le besoin.

Lire la suite

Voilà ce qui se passe quand on arrête de douter !

eclat-de-lumiereIl dormait sur une étagère. Des années que je l’avais, des années qu’il demeurait pages closes. Ce gros livre, cet énorme bouquin, m’avait rebutée dès l’ouverture quand je l’ai acheté. Pourtant, le titre semblait prometteur… « Un cours en miracles » : ça a de la gueule, non ?

Le contenu m’a fait tomber de ma chaise, je m’en souviens très bien. Des mots qui parlent de « Dieu », de « l’Esprit Saint », une formulation biblique partout… Moi qui fichait le bazar dans les cours imposés de catéchisme quand j’étais plus jeune, et qui ai finalement refusé de faire ma communion solennelle et au risque de perturber les membres de ma famille… Lire ces pages m’insupportait.

Il était donc là, ce livre et prenait sagement la poussière.

Lire la suite