Quand les récits nous masquent le réel

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, petite incursion en terres de récits. Parce que la période vaut bien cela.

Ces derniers temps, je me suis désabonnée en masse de nombre des comptes que je suivais sur Facebook. Beaucoup appartenaient, et je le déplore, à la petite communauté francophone du monde de la spiritualité… Mais les dérives, pour ne pas dire les délires de tous ordres, ont fini par faire vraiment trop de bruit dans mes oreilles. Et de fait, en retirant des gens devenus complètement excessifs dans leurs prises de parole de ma liste d’amis ou d’abonnés, je me suis fait un vrai cadeau. Enfin, du silence. A nouveau, un certain plaisir à parcourir ce réseau social qui a été bien secoué par la pandémie depuis deux ans.

Lire la suite