Terreurs nocturnes et cauchemars : nos conseils

attrapereveLes terreurs nocturnes, ça peut toucher n’importe qui. A tout âge. Je vois bien évidemment des enfants, beaucoup, sur ce thème, parce que leurs réveils nocturnes nous réveillent aussi en retour… Et pour entrer directement dans le vif du sujet, sachez que non, résolument NON, les cauchemars ne constituent en aucun cas « une étape normale du développement d’un enfant ».

Ces années de pratique en soins énergétiques avec les intelligences de la Nature m’ont montré que le fondement de nos « bad trip » nocturnes divers et variés est toujours le même : notre champ vital électro-magnétique (notre aura) est en désordre complet ! Et cela occasionne des possibilités d’interférences, de vulnérabilité ou même de connections non souhaitables ni bénéfiques. Une fois ce désordre résolu (pour les enfants, une à deux séances suffisent généralement, qu’on se le dise… ) le sommeil se modifie : il redevient moins pénible, plus apaisé, plus long aussi, y compris pour les petits loups avec une tendance « sommeil léger ».

Que vous soyez donc adulte ou enfant n’a pas d’importance : les conseils qui suivent vous sont suggérés par la Nature et notre expérience commune, et leurs bienfaits sont constatés jour après jour en clientèle.

Lire la suite

Régule ton stress en fin de journée : nos conseils

montagne-lacMon lapin,

si tu parviens à dépasser ces premières lignes sans te sentir heurté du vocable de lapin, alors tu seras un heureux veinard. Parce que ce blog, mon lapin, pourrait bien te donner des possibilités nouvelles pour équilibrer ton bateau qui tangue en bout de journée. Et puis, aujourd’hui est une journée où je t’appelle « mon lapin ». Cherche pas, c’est comme ça me vient. Note que j’aurais pu opter mon « mon hamster chéri », ou encore « cher petit canard ». Tu vois, que des noms d’oiseaux.

Une nouvelle fois, la Nature et moi écrivons en co-inspiration (et non, je ne crois pas vraiment que le coup du lapin provienne de la Nature). Nous sommes venus te causer « stress », l’ami. Le p’tit stress journalier qui grignote nos concitoyens jour après jour, dans le silence de la cambuse corporelle. Celui qui fait des petits au fil du temps et compose le fond de commerce, à terme, des thérapeutes de tous poils. Tu vois, mon lapin, cette vie à laquelle nous nous astreignons comporte par bien des aspects des mécanismes éreintants pour le corps et l’esprit. Et chaque jour, rendus au retour du travail, franchissant le seuil de notre « home sweet home », il n’est pas rare que nous éprouvions parfois une sorte de pesanteur sourde, de fatigue latente et généralisée. Parce que ce monde nous épuise, comme les ressources de la Planète d’ailleurs. Et toi, mon gros lapin, ce monde te voit aussi comme une ressource…

Du coup, soit tu vires révolté du Bounty, soit tu commences à prendre soin de toi, et de ce qui t’est donné pour vivre. Ton corps abrite ton essence divine… Prends-en soin ou gaspille-le, c’est au choix. Tous les lapins ont le choix, mais préfèrent souvent faire comme si, en fait, non.

Lire la suite

Nettoyer l’énergie pour un noël en famille apaisé

cheersBonjour à tous !

aujourd’hui, j’avais envie de vous glisser une petite idée. Comme ça, en passant. Où allez-vous fêter Noël ? Combien serez-vous autour de la table ? Dans quel lieu ? La dernière fois que cela s’est produit, comment était l’ambiance ?

Récemment j’ai entendu plusieurs histoires de « repas de famille » qui virent régulièrement au conflit. J’ai évoqué avec mes clients une autre piste, à laquelle ils n’avaient pas pensé : nettoyer l’énergie du lieu. Surtout quand il s’agit de se retrouver en famille élargie, ensemble dans un lieu « familial ». Parce que généralement, « tout y est » : entendez que le lieu est porteur de nos anciennes disputes, des thèmes récurrents dans la famille, des émotions précédentes non évacuées, et des charges d’hostilité qui nous ont parfois précédées. Pour le dire autrement : si nos ancêtres se querellaient déjà lourdement, nous sommes emmenés sur les mêmes rails, incidemment, quand nous évoluons dans le même lieu.

Lire la suite