Magnétisme et cancer : quelques constats

 cosmos-soleil

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, petit topo sur les interventions que j’ai pu réaliser en magnétisme auprès de personnes atteintes d’un cancer, traitées par chimiothérapie et venues me consulter pour soulager leur inconfort dans cette période de traitement intensif. Je n’ai pas cherché spécialement à travailler sur ce type de public, mais il faut bien avouer qu’au fil du temps mon constat quant aux bénéfices du magnétisme (couplé au savoir-faire des intelligences de la Nature !) est plus que positif sur ce type de cas. Petit tour d’horizon sur ce qui peut être envisagé avec notre aide, donc, dans les cas de cancer. A lire, et à partager à celles et ceux qui pourraient en avoir besoin (je rappelle que nous intervenons sans difficulté à distance, comme le montre l’un des exemples que je vais aborder ci-après).

Le recours au magnétiseur n’est pas une donnée inconnue des parcours médicaux liés au cancer : en effet, le phénomène de brûlures occasionnées par la chimiothérapie est bien souvent apaisable par le recours à un « barreur de feu », ces magnétiseurs qui savent lever les inflammations (et travaillent notamment avec les CHU pour traiter les grands brûlés). Suis-je une « barreuse de feu » ? Je l’ai cru longtemps, ayant des barreurs de feu dans ma famille, mais en fait… Non. En revanche, mes partenaires de la Nature savent faire le job à merveille ! Donc, notre équipe répond « oui » sur le critère « lever le feu de la chimio ». Et vous savez quoi ? Nous avons même fait encore mieux ! Je m’explique : d’ordinaire, le magnétiseur qui lève le feu doit intervenir avec régularité auprès du malade car le feu se manifeste par poussées inflammatoires dans l’organisme suite à une chimio et cela peut vous prendre n’importe quand. Même à minuit. Et moi, à minuit, je ne travaille pas. Ni à 22h d’ailleurs.

Pour contourner cet écueil, j’ai proposé à une dame qui venait me voir précisément pour lever le feu durant sa chimio de lui transmettre une technique, toute bête, qui la rendrait parfaitement autonome durant sa chimio pour que le feu soit levé massivement et les douleurs traitées, à toute heure du jour et de la nuit. Nos RDV ont ainsi pu s’espacer et quand je la voyais, je procédais avec mes partenaires au rééquilibrage global du corps. Elle, en revanche, s’occupait des sensations pénibles (feu et douleurs) en cours de traitement, entre deux de nos RDV.

Honnêtement, cette personne était sceptique au départ (et moi pas certaine non plus qu’elle trouverait ses marques), mais de bonne volonté – donc prête à essayer. Notre constat commun en bout de chimiothérapie est simple : absolument aucune sensation de brûlure durant tout son processus, et des douleurs sous les aisselles qui ont disparu progressivement.

 ***

Mais le travail du magnétiseur ne s’arrête pas là. En cas de cancer, comme dans tous types de maladies potentiellement mortelles, il arrive parfois que l’intervention soulage, sans toutefois que ne s’enclenche la guérison. J’ai rarement d’ailleurs la sensation de travailler avec l’intention de guérir, pour ne pas dire jamais. Mon quotidien consiste plutôt à équilibrer le corps en fonction des zones d’inconfort qui sont nommées par mon client. La guérison et son processus, c’est le client qui gère cela, d’une certaine façon. Mes partenaires et moi sommes simplement au service de cette intention qui est propre à chacun. Voilà pourquoi, cancer ou pas, nous ne travaillons pas pour guérir, mais pour fluidifier, faciliter, soulager, ré-harmoniser. D’ailleurs, à ce propos, j’ai toujours constaté l’étonnante maturité de ma clientèle sur ce thème : les personnes atteintes d’un cancer viennent demander un accompagnement, un soulagement, mais m’indiquent souvent d’elles-mêmes qu’elles ne demandent rien quant à l’issue de la maladie. Certaines personnes savent d’ailleurs que la maladie leur sera fatale… Dans ces cas-là, le magnétiseur apaise, soulage, et stabilise l’âme dans un corps qui souffre, dans la mesure de ce qui peut être fait.

 ***

J’ai eu l’occasion d’intervenir également sur une personne affaiblie grandement du fait deculture-rouge sa chimiothérapie, et qui souffrait d’un cortège pesant d’incidences physiologiques dans les jours suivant la chimio. Sa demande était claire là encore : calmer cet inconfort post-chimio qui la faisait également plonger psychologiquement. Sceptique quant à la possibilité d’être réellement apaisée à distance, mais confiante par les bons échos qu’elle avait eu sur mon travail, cette personne a testé. Pour voir. Nous avions convenu de faire un essai et de rediscuter ensemble pour voir si elle avait senti un mieux.

Ce qui a été intéressant dans le soin que la Nature a pu lui prodiguer, c’est que nous avons mis en place un protocole qui allait perdurer sur quelques jours après la séance (qui dure en moyenne 30 mn). De ce fait, cette personne allait bénéficier d’effets durables sur 3 à 4 jours, ce qui couvrait la durée habituelle d’inconfort physique et psychologique constaté.

Le bilan est sans appel, voici ce qu’elle m’écrivait quelques jours après le soin : « Je viens vous donner des nouvelles à ma sortie du centre de convalescence. Je vais bien, je n’ai pas eu cette espèce d’état végétatif qui me tient 4 à 5 jours, pendant lequel je suis incapable de faire quoi que ce soit. Merci beaucoup, vous avez répondu à mon attente. »

 ***

Si j’évoque ces exemples ici c’est parce qu’ils reflètent bien les possibilités qui s’offrent aux malades du cancer suivant une chimiothérapie :

  • Il est possible de recevoir des soins ciblés en magnétisme, à distance, et procurant soulagement et un bien meilleur confort dans cette épreuve ;
  • Il est également parfaitement possible de lever le feu par soi-même et de soulager certaines douleurs en recourant à une technique simple qui redonne autonomie et capacité d’action durant le traitement. Pas besoin d’être magnétiseur pour obtenir l’effet souhaité. Et lorsque c’est approprié pour la personne, je transmets volontiers cette technique.

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à me contacter : www.gaelleberny-magnetisme.com

Gaëlle


A propos de l’auteur

GBerny-022016Praticienne en médecines douces je combine la kinésiologie et le magnétisme pour remettre en équilibre les personnes qui me consultent, avec d’excellents résultats.

Plus d’infos sur mon site professionnel :  http://www.gaelleberny-magnetisme.com/


(photo : https://fr.pinterest.com/pin/Ae4lnCFUrABX3PNVtSkl6pbXYZlbV3HJhA3dt2axMI9LebeYFVcGhZ4/ , https://fr.pinterest.com/pin/AZTg3Nxe535_FQq27si9TcO_EcohGgUhvlRx9ZUu1p1YEl1TUuDXzBc/ )

Publicités

N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s